AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre Yuuzhan Vong

Aller en bas 
AuteurMessage
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Guerre Yuuzhan Vong   Lun 14 Nov - 15:57

    Dans toute l'Histoire connue de cette Galaxie, aucun autre conflit ne fut aussi meurtrier, barbare et traumatisant que la Guerre Yuuzhan Vong. Après dix ans de projections et de calculs, les autorités se sont toutes entendues pour reconnaître le chiffre de 365 trillions de victimes, dont une très large part de civils désarmés (365 millions de milliards de morts, 365x1018, 365,000,000,000,000,000,000).
    En d'autres termes, 200,000 milliards de personnes ont perdu la vie chaque jour, en moyenne, pendant les cinq années du conflit, ce qui fait passer l'Empire Galactique de Palpatine pour un épisode presque insignifiant.

    Les Yuuzhan Vong (Enfants de Yun-Yuuzhan dans leur langue) étaient des extragalactiques. Pieux zélotes, ils étaient apparu sur Yuuzhan'Tar, le Domaine des Dieux, un monde semblable à Zonama Sekot dans le sens où ce monde était mu par une pensée propre. En contact avec cette entité, ceux qu'on appelle couramment les Vong ont développé une technologie organique et une répulsion pour l'artificiel, dont l'existence est perçue comme un blasphème. Peuple de guerriers grands et féroces, ils vénéraient la douleur que provoquaient leurs améliorations par greffes organiques et la voyaient comme une bénédiction. Au cours de leur Histoire, ils ont développé une société guerrière impitoyable et théocratique. Dirigés par leur Seigneur Suprême, soumis à un système de castes marqué par la prédominance de la force et du religieux, ils se lancèrent dans le génocide systématique de toutes les espèces de leur Galaxie, à l'exception des Chazrach, des reptiles semblables aux Ssi-ruuks, qui devinrent des esclaves guerriers et leur servirent à manipuler l'Imperium Ssi-ruuvi mal en point.
    Il est impossible de savoir pourquoi leur galaxie commença à s'autodétruire ; sans doute leurs guerres et leurs activités l'avaient-elles menées à leur perte. Les Yuuzhan Vong se mirent donc à la recherche d'une nouvelle terre de conquêtes, au nom de leurs dieux.
    Ce qu'il est bon de noter, c'est que les Yuuzhan Vong sont indétectables dans la Force.


    Les premières traces de présence vong dans la Galaxie remontent, avec les connaissances d'aujourd'hui, à plus de 4,000 ans. Plusieurs éclaireurs auraient été repérés un peu partout, y compris par les Mandaloriens, qui furent défaits par un seul Yorik-stronha, un vaisseau-espion ressemblant à un astéroïde.
    Il est difficile de dire si les Yuuzhan Vong ont suivi Zonama Sekot, car son apparition dans la Galaxie date de cent ou deux-cents ans. Quoi qu'il en soit, en -32, époque de l'invasion de Naboo, les Yuuzhan Vong, voyant en Zonama un monde semblable au leur, tentèrent pendant deux ans de prendre pied sur ce monde pensant. Le premier contact clair entre un habitant galactique et les extragalactiques fut établi par un Jedi, Vergere, près du terme de ce conflit.
    L'information ne parvint néanmoins jamais au public. La menace n'était pas jaugée, et Palpatine retint toute fuite à dessein, allant jusqu'à faire détruire le Vol Vers l'Infini pour empêcher tout contact. Après la Guerre des Clones, l'information fut enfin lâchée, par bribes. Mais la menace Yuuzhan Vong restait floue, et cela ne servit qu'à maintenir les forces impériales à leur niveau d'après-guerre le temps de démarrer la grande phase d'expansion impériale.
    L'Ascendance Chiss fut victime d'une attaque vers -30, et commença à recueillir quelques informations peu encourageantes, dès lors, sur cette force dangereuse et une possible alliance avec son ennemi mortel, l'empire vagaari. Lors de sa campagne en l'an 9, Thrawn dit une fois que son acharnement à reconstruire l'Empire au plus vite venait d'une rencontre avec un ennemi inconnu et puissant. Il dit que, même si toutes les forces de la Galaxie s'unissaient avec lui, stratège d'exception sans commune mesure, à sa tête, il n'était pas sûr de pouvoir le vaincre.

    Les Yuuzhan Vong s'infiltrèrent dans les Régions Inconnues et la bordure de la Galaxie, renversèrent des empires et firent de peuples entiers leurs esclaves obéissants. En l'an 25, Boba Fett fut contraint de soumettre Mandalore aux envahisseurs tant la puissance militaire de l'ennemi l'estomaquait.




      La Guerre Yuuzhan Vong

    Au commencement de la Grande Guerre, comme l'ont baptisée les Yuuzhan Vong, la Nouvelle République, enorgueillie par ses victoires et corrompue comme jamais, était dans l'incapacité totale de réagir. Et l'Empire, lui, était simplement trop occupé avec ses problèmes et trop isolationniste pour avoir des informations fiables.
    Plusieurs fronts s'ouvrirent. Outre le front principal, les Chiss furent confrontés aux Vagaari, alliés des Vongs, et durent, à terme, fusionner avec l'Empire de la Main pour survivre. A l'opposé de la percée vong, les Ssi-ruuks, pourtant ruinés et réduits au silence quinze ans auparavant, monopolisèrent l'attention d'une partie des forces du sud de la Galaxie malgré leur faible avancée.
    Outre leurs propres forces et ces alliés, les Yuuzhan Vong sélectionnèrent certains peuples et/ou mondes pour les intégrer dans la Brigade de la Paix, un groupe armé d'esclaves forcés de se battre pour eux.

    Pour résumer ce conflit long et meurtrier de quatre années, qui vit la moitié de la Galaxie ruinée et dépeuplée, passons sur les principales batailles.


      Bataille de Helska

    Considérée comme l'ouverture du conflit, cette bataille, peu importante, causa néanmoins de nombreux morts. Le Jedi Kyp Durron, qui était envoyé dans ce système pour surveiller une opération de forage de l'entreprise de Lando Calrissian, avait repéré, avec ses mercenaires, une navette non identifiée sur une trajectoire inhabituelle. Arrivés en vue de Helksa IV en la suivant, ils détectèrent une anomalie : un vaisseau-monde vong s'était posé sur ce caillou gelé, et avait commencé à bâtir une base absolument gigantesque.
    Avant de pouvoir enquêter davantage, Durron et ses hommes furent attaqués par des intercepteurs vong qui, ressemblant à des astéroïdes, n'avaient pas été surveillés. La plupart des hommes de Durron furent tués, et seuls lui et un de ses ailiers réussirent à fuir, programmant aléatoirement des sauts hyperespace.


      Destruction de Sernpidal

    Dans l'optique de marquer un coup significatif au lancement de leur invasion, les Yuuzhan Vong utilisèrent la lune de Sernpidal, Dobido, pour la détruire. Ce monde agricole et paisible, relativement peu peuplé, était sans défenses. Seule l'intervention de Han Solo et d'un petit nombre de commerçants et voyageurs présents dans les environs permit de secourir une part négligeable de la population.
    Durant l'opération de sauvetage désespérée, Anakin Solo, fils de Han et Leïa Solo, fut contraint de laisser Chewbacca derrière lui. Le Wookie périt dans l'explosion de la planète, et son vieil ami mit des mois avant de pardonner son fils et de sortir de la dépression dans laquelle il sombra.


      Bataille de Fondor

    Les Yuuzhan Vong avancèrent rapidement. Arrivés autour du Noyau en quelques mois, ils étaient suspectés, après Tynna et Gyndine, de viser Bothawui ou Corellia. La Nouvelle République avait fortifié Bothawui dans le but de convaincre les Vongs de se lancer sur Corellia. Là-bas, elle prépara la station Centerpoint pour les oblitérer et les stopper pour un moment. Dans le même temps, le Consortium de Hapès fut convaincu d'aider les défenseurs néo républicains.
    Les Yuuzhan Vongs se lancèrent néanmoins sur Fondor, et seule l'alerte de Kyp Durron, qui avait appris qu'une de ses amies avait survécu et était retenue sur un de leurs vaisseaux, et avait appris la nouvelle pendant son opération de sauvetage, put permettre aux Hapiens de rallier Fondor depuis Commenor à temps.
    De multiples kamikazes vong détruisirent immédiatement la majeure partie des chantiers spatiaux de ce monde et plusieurs dizaines de vaisseaux néo républicains stationnés là.
    Les Hapiens prirent à parti la flotte vong, et un combat serré fut engagé. Avertis, leurs troupes bloquées par l'arrière-garde ennemie entre Bothawui et Fondor, les Néo Républicains étaient désabusés. Anakin Solo reçut néanmoins l'ordre de Thrackan Sal-Solo, ancien dictateur corellien, d'activer Centerpoint pour détruire les vaisseaux vong tout de même. Jacen, son frère, réussit néanmoins à le convaincre d'abandonner l'idée, les risques étant trop grands. Sal-Solo entra dans une colère noire et activa l'arme lui-même à distance. Incapable de régler le tir correctement, il vaporisa les trois-quarts de la Marine Royale Hapienne, et la moitié de la flotte yuuzhan vong. Les envahisseurs se replièrent temporairement, non sans que leur arrière-garde ait détruit la moitié de la Première Flotte de la Nouvelle République. Le tir de Centerpoint brûla l'hémisphère nord de la planète et détruisit aussi une partie de sa lune.
    Suite à cet évènement, le prince hapien Isolder dut se retirer de la vie publique, profondément affecté, et Anakin Solo ressassa longtemps cet évènement, se blâmant de n'avoir pas tiré lui-même et empêché ce désastre. Thrackan Sal-Solo fut célébré en héros et élu gouverneur de son secteur l'année suivante.
    Les chantiers de Fondor continuèrent de fonctionner pendant toute la guerre, malgré tout. A la suite de cette bataille, une union impensable fut signée entre les plus grands kajidics hutt, provoquant une attaque punitive des extragalactiques sur Nar Shaddaa et Nal Hutta. Les opérations dans l'Espace Hutt y retinrent une bonne partie des forces ennemies pendant deux ans.


      Assaut du Praxeum Jedi

    En l'an 26, délaissé par la Nouvelle République, le Nouvel Ordre Jedi dut défendre, seul, son temple et académie de Yavin IV. Après le coup d'arrêt porté aux Yuuzhan Vong par Jacen Solo sur Duro, le Maître de Guerre Tsavong Lha exigea les têtes de tous les Jedi. Il fut aidé dans son entreprise par la Nouvelle République qui, en abandonnant les Jedi, pensait pouvoir négocier une trêve avec l'envahisseur.
    Sur Coruscant, Luke Skywalker découvrit le danger à temps et envoya Anakin Solo rapporter la menace. Ce dernier arriva pile à temps pour repérer des éclaireurs de la Brigade de la Paix. Les Brigadiers lancèrent l'assaut dès qu'ils comprirent avoir été repérés, et furent confrontés à la résistance acharnée de Jedi prêts au combat. Ils purent néanmoins grignoter du terrain. L'intervention de l'Alliance des Contrebandiers de Talon Karrde faillit bien renverser le cours de la bataille, mais une force yuuzhan vong fit irruption dans le système avec deux navires lourds à sa tête.
    Une semaine passa avant l'invasion, mais les Yuuzhan Vong finirent bel et bien par atterrir. Ils capturèrent nombre de Jeedai et leur firent subit un lavage de cerveau terrible. Des semaines durant, tandis qu'Anakin Solo travaillait à un plan d'évasion, des Jedi disparurent et, quand ils ne mouraient pas, basculaient du côté obscur et perdaient leur véritable identité.
    A terme, Anakin parvint à réparer un vaisseau cargo. Il sauva ses amis et les rescapés jedi, et prit son envol juste à temps pour être rejoint par les forces remises à neuf de Karrde et l'Aventurier Errant, un destroyer stellaire impérial reconverti en base mobile de contrebandiers par Booster Terrik, et amené à la rescousse par Mara Jade Skywalker, Jacen et Jaina Solo. La flotte yuuzhan vong fut détruite, et toute trace d'occupation vong fut bombardée et détruite. Yavin IV fut ensuite abandonnée.
    Cette bataille resta comme une grande victoire des défenseurs galactiques. La Nouvelle République dut se résoudre à faire amende, et le Nouvel Ordre Jedi à s'engager pleinement dans le conflit. Parmi les Yuuzhan Vong, cette défaite humiliante, face à des ennemis abandonnés à leur sort, eut de grosses répercussions. L'Hérésie Jeedai fut une dérive religieuse qui amena certains envahisseurs à considérer les Jedi comme des agents de leurs dieux et leurs futurs maîtres. Les répressions qui suivirent au sein des armées extragalactiques, combinées aux complots courants, handicapèrent largement leur effort de guerre.


      Mission sur Myrkr

    En modifiant les paisibles ysalamiris de Myrkr, qui avaient pour particularité de perturber la Force et de désorienter les Jedi, les Yuuzhan Vong mirent au point les voxyn, de grosses bêtes de combat quadripèdes spécialisées dans la chasse au Jeedai, et créés sur place. Afin de faire cesser l'hémorragie, en l'an 27, La Nouvelle République lança donc une expédition.
    Celle-ci s'avéra suicidaire. Propulsés au cœur des lignes ennemies, les Jedi furent nombreux à périr. Confrontés à ce monde hostile où leurs sens les trompaient, ils furent plusieurs fois sur le point d'être trouvés et anéantis par les extragalactiques. Finalement, Anakin Solo parvint au cœur de la ruche et, mortellement blessé après avoir combattu contre des dizaines d'ennemis, se fit exploser avec la chambre d'incubation. Sa sœur Jaina faillit bien basculer du côté obscur, et passa des années à lutter contre sa douleur et la menace de se perdre. Son frère Jacen, aidé de Vergere, put tuer la reine voxyn, mais fut capturé, et subit les tortures yuuzhan vong. Il faillit sombrer du côté obscur, et l'expérience de sa détention le marqua à jamais.
    La famille Solo, qui se retrouvait avec une fille au bord de la folie et deux fils déclarés morts, plongea à nouveau dans la dépression. Luke Skywalker lui-même traversa une période difficile, jugeant qu'il aurait dû accompagner l'équipe. La Bataille de Coruscant eut lieu quelques jours après.


      Chute de Coruscant

    Cette bataille engagea la moitié des forces néo républicaines, dirigées par ses meilleurs officiers, contre, selon estimations, plusieurs dizaines de milliers de navires yuuzhan vong réunis. Elle était l'incarnation d'une vision du maître jedi Mace Windu, cinquante ans auparavant, qui avait été, à l'époque, prise pour une vision de la Guerre des Clones.
    Coruscant devait devenir la nouvelle Yuuzhan'tar, et les envahisseurs avaient prévu de ne rien laisser derrière eux. Le chef de l'état, Borsk Fey'lya, choisit d'outrepasser ses prérogatives ; trop tard. Garm Bel Iblis prit le commandement des forces armées néo républicaines et se désolidarisa du gouvernement, qui évacuait sénateurs et directeurs pendant que le peuple restait bloqué, protégé par des défenses très insuffisantes. Les renforts corelliens, kuati, balmorrans et wookies furent appelés trop tard. Employant de nouvelles tactiques, comme l'usage de plusieurs yammosks, des points nodaux et navires de commandement, les Yuuzhan Vong lancèrent des milliers de vaisseaux pleins de réfugiés s'écraser contre le bouclier planétaire, qui finit par céder. Les stations orbitales de Coruscant furent touchées et allèrent s'écraser sur la ville, faisant des millions, des milliards de victimes.
    Bel Iblis dut se résoudre à détruire les navires de réfugiés, tandis que des dizaines de milliers de vaisseaux s'infiltraient dans le réseau de sécurité. Dans l'ancien Palais Impérial, Borsk Fey'lya refusa d'être secouru, envoyant les Solo secourir les Skywalker pour pouvoir continuer la lutte. Il récupéra une bombe à proton et la fit exploser au pied de la tour de données, emportant avec lui le vice-commandant vong et plus de 25,000 guerriers ennemis. Il lava ainsi son honneur et devint un héros pour les Bothans et la Nouvelle République.
    La bataille continua sur plusieurs jours, jusqu'à ce que les derniers survivants aient été évacués ou tués. Coruscant était en ruines, complètement défigurée. Une de ses lunes fut détruite pour recréer l'anneau d'astéroïdes, le Pont Arc-en-ciel de la première Yuuzhan'tar. Coruscant devint un autel aux dieux des extragalactiques, et fut largement terraformée.
    Néanmoins, Tsavong Lha avait fait une erreur. Malgré la grandeur de sa victoire, il avait sacrifié un nombre énorme de navires contre les défenses de la planète, comme il avait déjà usé de trop de kamikazes tout au long de la guerre. Trois vagues furent presque anéanties avant de prendre pied et remporter la victoire, des millions de guerriers sacrifiés. Depuis le début de la guerre, un tiers des guerriers vong avaient été perdus.
    La Nouvelle République vit de nombreux mondes se rendre à l'ennemi, et ses flottes, complètement désorganisées, manquer de réactivité. Cela fut néanmoins la claque nécessaire, qui mena, un an plus tard, à l'élection de Cal Omas et la création de l'Alliance Galactique.
    Les Yuuzhan Vong avaient conquis un empire colossal, mais leurs domaines commencèrent, dès après Coruscant, à se disputer, causant des gaspillages en troupes et ressources. A Obroa-Skai, la Nouvelle République détruisit la seule réserve tactique restante de ses ennemis, et remporta, dans l'année qui passa, plusieurs victoires notoires, détruisant un grand nombre de flottes extragalactiques et forçant l'ennemi à affaiblir ses forces et les disperser ; comme l'Alliance Rebelle l'avait fait avec l'Empire Galactique.


      Bataille de Borleias

    Immédiatement après la chute de Coruscant, Wedge Antilles envoya sa Troisième Flotte sur Borleias, qu'il réoccupa après un bref assaut surprise. Immédiatement après, il reçut des instructions lui inclinant de tenir la position, car un projet top-secret devait y être développé, destiné à détruire le vaisseau-mère en orbite de Coruscant.
    Un mois plus tard, les Yuuzhan Vong eurent connaissance de ce projet. Enragés par les récents coups bas portés par la Nouvelle République, ils envoyèrent une force d'intervention anéantir la Troisième Flotte et détruire le projet Lancier des Étoiles. Faisant mine de se replier et d'évacuer, Antilles laissa les Yuuzhan Vong avancer. Le projet top-secret s'avéra être factice, un piège destiné à observer les Yuuzhan Vong, apprendre d'eux, et les anéantir dans la foulée. Le Lusankya, le super destroyer stellaire, fit irruption lorsque les Yuuzhan Vong eurent fini de se déployer, et anéanti la force ennemie au grand complet.
    Antilles fut rejoint, par la suite, par une nouvelle force hapienne inattendue, envoyée par la nouvelle Reine-mère et commandée par Jagged Fel et Jaina Solo. Avec ces forces, la coalition put pleinement mettre en pratique de nouvelles tactiques découlant de leur première confrontation. La défaite vong avait été telle qu'ils crurent que Garm Bel Iblis, commandant en chef des armées néo républicaines, était sur Borleias. Ils envoyèrent donc une force bien plus importante la seconde fois.
    Il s'avéra que les Yuuzhan Vong souhaitaient capturer Jaina Solo, dans le but de la sacrifier avec Jacen, son jumeau et leur prisonnier. L'escadron Soleils Jumeaux, qu'elle dirigeait avec Jagged Fel, fut pris à parti par des renforts inattendus après s'être enfoncés trop avant dans le dispositif ennemi. Dans une manoeuvre désespérée, Jagged Fel se mit en danger pour empêcher la capture de Jaina. La manœuvre permit aux cibles d'échapper aux Yuuzhan Vong et de laisser la place aux renforts alliés, qui matèrent la force ennemie.
    Sur Coruscant, une alerte fut lancée après que le vaisseau-mère eut été touché par ce qui était supposé être un premier test du Lancier des Étoiles. Ce qui s'avéra n'être qu'un tir de turbolaser de longue portée provoqua un chambardement complet parmi les extragalactiques, qui se replièrent en conséquence.
    Mais les Yuuzhan Vong, enragés par cette alerte, lancèrent une nouvelle attaque rapidement, avec pour seul but de massacrer les défenseurs. Le nombre écrasant d'attaquants força les défenseurs à se replier autour de l'ancien labo d'Alderaan Biotics. Croyant la victoire remportée, les Yuuzhan Vong furent néanmoins surpris lorsque le Lusankya bombarda les armées d'envahisseurs massées autour du carré défensif. Ils furent presque anéantis, et durent à nouveau se replier.
    Les deux camps reçurent rapidement des renforts, mais les forces extragalactiques, qui choisirent d'agir par escarmouches, grignotèrent petit à petit sur la force néo républicaine de plus en plus restreinte. Le Lusankya fut gravement endommagé et retiré des combats. C'est à l'arrivée de Luke Skywalker et de ses équipes que Wedge Antilles annonça son intention, et elle l'était depuis le début, d'infliger de sévères dégâts au prochain assaut ennemi et de se replier aussi sec.
    Durant l'engagement final, Antilles utilisa un leurre sur lequel se concentrèrent les Yuuzhan Vong : un Lancier des Étoiles jugé fonctionnel. Bien sûr, l'arme, factice, ne servit qu'à couvrir l'approche du Lusankya contre le vaisseau-monde ennemi. L'approche du super destroyer fut couverte par les derniers escadrons néo républicains, à la tête desquels Wedge Antilles lui-même, et par l'Aventurier Errant. Le vaisseau, transformé en bombe géante, était commandé par le commandant Eldo Davip, qui précipita le gigantesque navire en trajectoire de collision et détruisit le si important et vital navire extragalactique après avoir évacué.
    Les Yuuzhan Vong reprirent Borleias, mais à un prix terrible. Leurs armées étaient de plus en plus limitées, et ils découvrirent, à leur grande stupéfaction, un réseau de résistance régional qui s'activa immédiatement après la victoire sur Borleias. Han et Leïa Solo avaient construit ce réseau en s'inspirant des anciennes tactiques rebelles. Dans les combats terribles des semaines suivantes, nombre de guerriers Yuuzhan Vong, mais aussi de nombreux non combattantes, furent éliminés, encore.
    La Nouvelle République eut largement le temps de se regrouper et de se réorganiser pendant tout le temps des combats de Borleias et les troubles ayant suivi. D'un point de vue stratégique, Borleias fut, pour la Nouvelle République, une victoire retentissante.
    L'élection, dans la foulée, de Cal Omas donna le coup d'envoi d'une période de harcèlement militaire constant contre des Yuuzhan Vong qui furent incapables de réunir à nouveau les troupes nécessaires pour continuer leur avancée. La Bataille de Borleias fut en fait le début de la fin de la Guerre Yuuzhan Vong.
    Quelques temps après ces évènements, Jacen Solo, qui avait entreprit sa libération, rejoignit Mon Calamari, capitale par intérim de la Nouvelle République. Son retour inattendu fit bondir le moral de sa famille, des Jedi, et devint un symbole du tournant de cette guerre.


      Bataille d'Ebaq 9

    Jacen Solo, pendant sa captivité, avait semé le trouble parmi les Yuuzhan Vong. Ses talents exceptionnels renforcèrent les hérétiques nés de la résistance de son frère sur Yavin IV. La Nouvelle République, quant à elle, avait eu un temps de répit, et Ackbar, rappelé sous les drapeaux, fut l'artisan de nombreuses victoires modestes et de la destruction de la réserve stratégique ennemie. Les Yuuzhan Vong souffraient et peinaient à récupérer de leurs pertes, tandis que le moral des derniers survivants grimpait en flèche.
    Les jumeaux Jaina et Jacen Solo enragèrent les prêtres extragalactiques, elle en se faisant passer auprès d'eux comme l'avatar d'une de leurs déesses, lui en renonçant à leur religion, la Vraie Voie, à laquelle il s'était converti à dessein pour assoupir la vigilance de ses ennemis. Ackbar choisit d'en tirer parti. Une fois qu'il eut réuni la plus grande flotte alliée depuis la chute de Coruscant, il fit filtrer aux Vong de fausses informations, sur une forteresse du Noyau Profond cachant les deux Solo. Ackbar connaissait les Yuuzhan Vong malgré sa retraite, car il s'était tenu informé. Il savait qu'ils ne reculaient jamais au combat, qu'ils se sacrifiaient sans état d'âme. Il envisagea donc de les piéger et de les forcer à combattre jusqu'au bout, plan accepté par Cal Omas et le Conseil Consultatif.
    En arrivant à Ebaq 9, les Yuuzhan Vong ne trouvèrent qu'une petite force ennemie. Leur vaisseau de commandement fut mis hors service, mais leur flotte, composée de cinq groupes de combat, fut jugée largement suffisante par Tsavong Lha pour attaquer, même en étant incapable de faire preuve de sens tactique. L'escadre de l'Amiral Farlander fit néanmoins preuve d'un génie certain, tenant en respect les forces envoyées contre elle. Lorsque Tsavong Lha eut commencé à étaler son dispositif, la force de l'Amiral Kre'fey arriva sur ses arrières et s'employa à faire assez de dommages pour tourner une part importante des navires ennemis contre elle. Finalement, Han Solo et Kyp Durron, à bord de l'Aventurier Errant, apparurent sur le flanc de la force extragalactique et prirent Lha par surprise. Craignant pour sa sécurité, il abandonna une partie de ses forces, encerclées, pour mieux se protéger. Le dispositif vong étant complètement divisé et bloqué, le reste de la flotte néo républicaine sortit d'hyperespace et entreprit d'anéantir la force ennemie.
    Dans un dernier coup imprévu, les Vong tentèrent de se jeter de toutes leurs forces restantes sur Ebaq 9, passant près de tuer Jaina et Jacen Solo. C'est l'intervention de Vergere, la Jedi qui avait établi le premier contact en -32 et avait aidé Jacen à résister, qui sauva les deux jeunes chevaliers.
    Tsavong Lha et tous ses lieutenants périrent dans le combat, privant les Yuuzhan Vong de leur Maître de Guerre, mais aussi de tous les officiers jugés aptes à remplir son rôle avec la même célérité. La moitié des forces guerrières extragalactiques restantes avaient été massacrées, et la Nouvelle République n'avait perdu que peu de troupes, son plan rondement mené malgré l'invasion-surprise d'Ebaq 9 au dernier instant.
    La victoire sur Ebaq permit à Cal Omas de réformer la Nouvelle République, la convertissant définitivement en la Fédération Galactique des Alliances Libres.
    Dans le même temps, après avoir été attaqué à son tour, l'Empire entra également dans la bataille. Sous l'impulsion de Gillad Pellaeon, il entra sans conditions dans l'Alliance Galactique, et ses troupes fraîches fournirent le levier final qui manquait aux défenseurs de la Galaxie pour entreprendre une contre-offensive générale.


      Bataille de Mandalore

    C'est aussi, en l'an 29, le début de révoltes plus concrètes contre l'empire yuuzhan vong. Boba Fett, Mand'alor, maître de Mandalore, avait tenté de saboter ou limiter l'effort de guerre vong depuis le début de la guerre. Lorsqu'il fut découvert, sa planète fut attaquée et bombardée. Sans les tunnels et bunkers de Mandalore, bien plus du million et demi de victimes (un tiers de la population) aurait été à déplorer. Par la suite, Mandalore fut au cœur d'une résistance de l'intérieur acharnée contre les Yuuzhan Vong. Les guerriers mandaloriens payèrent un lourd tribut à la victoire, et ne reçurent pas l'assistance de la Nouvelle République pour reconstruire leur monde dévasté. En conséquence, les Mandaloriens se désolidariseraient de l'Alliance Galactique au terme du conflit. Pendant la Seconde Guerre Civile Galactique, ils gagneraient les fonds nécessaires à leur reconstruction en armant les forces de la Confédération.


      Bataille de Mon Calamari

    En 29, les Yuuzhan Vong perdaient rapidement du terrain. Le Maître de Guerre Nas Choka choisit de porter un coup fatal en regroupant ses forces et en attaquant la capitale de l'Alliance Galactique, Mon Calamari. Laissant leur yammosk, leur navire de commandement, sur Caluula, à bonne distance, ils attaquèrent avec plus de 5,000 vaisseaux. Calculant leur vecteur hyperespace, les Alliés réussirent néanmoins à localiser le vaisseau de commandement. Ils utilisèrent une arme ultime, le virus Alpha Rouge, qui tua le vaisseau, mais contamina aussi l'ensemble des vaisseaux proches et détruisit une bonne part de l'écosystème de Caluula. Cet évènement allait marquer par les démissions de nombreux officiers, parmi lesquels Wedge Antilles.
    Car le virus n'arrêta pas l'ennemi. Bien que bien moins combattif, il écrasa les forces de défense sous le nombre. Alors que l'Amiral Kre'fey allait ordonner un repli immédiat, Nas Choka, lui, reçut un message urgent faisant état de l'arrivée de Zonama Sekot tout près de Yuuzhan'tar. Comprenant que l'heure était grave, il choisit, malgré sa victoire finale imminente, de retourner sur Coruscant, laissant les défenseurs sans voix.
    Pendant cette bataille, l'Alliance Galactique avait choisi d'envoyer la moitié de ses forces sur Coruscant également.


      Bataille de Corulag

    Le monde de Corulag s'était rendu à l'envahisseur, mais ce monde fier, militariste, et stratégique, avait en son sein un puisant groupe de résistance. Sur le chemin vers Coruscant, Wedge Antilles fut chargé d'aider à la libération de ce monde en soutenant la révolte prévue.
    La bataille fut rapide et très avantageuse pour l'Alliance Galactique. Corulag fut néanmoins une leçon pour les libérateurs, qui découvrirent les atrocités barbares commises par les Yuuzhan Vong sur leurs esclaves, et les mutations engendrées par leurs activités sur les corps. Ils constatèrent aussi de l'horrible vengeance que le peuple pouvait orchestrer. Après sa libération, Corulag fut le théâtre de chasses libres aux Yuuzhan Vong, d'exécutions sommaires de collaborateurs, et des pendaisons arbitraires des fantoches installées par l'occupant.


      Libération de Coruscant

    Quand l'Alliance Galactique arriva à Coruscant, ou Yuuzhan'tar, ce fut pour voir Zonama Sekot, la planète intelligente, engagée dans un combat d'envergure cosmique avec les Yuuzhan Vong. Elle avait dispersé l'anneau d'astéroïdes, détruit une autre lune, et rapproché Coruscant de son soleil pour en perturber le climat. Pendant plusieurs jours, Alliés et Yuuzhan Vong se battirent sur de nombreux fronts séparés, dans l'espace, en orbite, mais aussi au sol, sur ce monde meurtri par un recadrage climatique et les influences gravifiques de Zonama. Le combat vit les Hérétiques Jeedai, mais aussi la caste des ouvriers et tous les bannis de la société yuuzhan vong rejoindre les Jedi et l'Alliance Galactique. Outre la mort des dirigeants vong, plusieurs centaines de millions de Yuuzhan Vong perdirent la vie, leurs armées et flottes furent anéanties. L'Alliance Galactique compta cinq millions de morts et disparus, et dix millions de blessés, sans parler des nombreux droïdes, des YVH dernier cri aux vieux B-2, envoyés dans la tourmente.
    Suite à ce combat, l'Alliance Galactique reçut la capitulation des envahisseurs. Elle entreprit, pendant l'année suivante, de récupérer les mondes occupés un par un, supprimant les dernières poches de résistance.




      Épilogue du conflit

    Tandis que l'Alliance Galactique s'occupait des dernières poches de résistance, les Yuuzhan Vong, désormais dirigés par leurs anciens hérétiques et bannis, entreprirent de supprimer leur système de castes, afin d'en finir avec leurs vieilles traditions théocratiques et guerrières. Ils avaient trop souffert, et souhaitaient la paix, ce que même les plus réticents acceptèrent et approuvèrent après le traumatisme du dernier combat.
    Ils supprimèrent les titres de Maître de Guerre et de Seigneur Suprême, envisagèrent un nouveau système.
    Ils aidèrent à la reconstruction de Coruscant, et, en secret, compte tenu de leur réputation, s'engagèrent, pour certains, comme ingénieurs dans l'Autorité pour la Reconstruction. Après des tests menés sur une portion de Ossus, devant combiner technologies galactiques et techniques de terraformation extragalactiques, ils furent à l'origine de la conception du bien connu Projet Ossus ; sans que leur participation active ait jamais été révélé, cela dit.
    Enfin, Zonama Sekot entra en communication avec l'esprit désormais ouvert des Yuuzhan Vong. La planète affirma avoir autrefois planté la graine qui avait donné naissance à Yuuzhan'tar, l'originale. Face à cette nouvelle, et à son appel, les Yuuzhan Vong dispersés rendirent définitivement les armes et se rendirent sur la planète vivante, qu'ils colonisèrent et dont ils firent leur nouvelle patrie, dans un esprit différent de leur ancienne patrie.
    Zonama Sekot se téléporta dans les Régions Inconnues avec tous ses nouveaux résidents, échappant à la vengeance des Bothans qui souhaitaient venger la mort de Fey'lya, trois ans auparavant.

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin


Dernière édition par La Force le Sam 19 Nov - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Guerre Yuuzhan Vong   Ven 18 Nov - 18:43

    Toutes les batailles traitées durant la Guerre Yuuzhan Vong

    • Première Bataille d'Osarian (25) : Déclenchement de la guerre entre Rhommamool et Osarian, provoquée par les agents des Yuuzhan Vong.

    • Première Bataille de Helska (25) : Première rencontre entre les Prétoriens Vong et des galactiques.

    • Destruction de Sernpidal (25) : Déclenchement de la Guerre Yuuzhan Vong ; débâcle, mort de Chewbacca.

    • Première Bataille de Dubrillion (25) : Conséquence de Sernpidal ; dans sa fuite, le Faucon Millénium attire les Yuuzhan Vong sur une installation de Calrissian ; Anakin, Jacen et Jaina Solo, à bord de TIE X1 modifiés, réussissent, à terme, à détruire les poursuivants dans un champ d'astéroïdes, en déplaçant les rocs à la dérive sur leurs trajectoires.

    • Deuxième Bataille de Helska (25) : Contre-offensive néo républicaine, ayant largement sous-estimé l'ennemi et fait de très nombreuses victimes ; les Jedi choisirent de provoquer une glaciation rapide de la planète, tuant le yammosk ennemi et la plupart des prétoriens.

    • Bataille de Seline (25) : Accrochage militaire entre la Nouvelle République et les Yuuzhan Vong, défaite néo républicaine.

    • Bataille de Birgis (25) : Offensive des Yuuzhan Vong et de leurs nouveaux serviteurs mandaloriens ; au terme de la rapide et sanglante bataille, le mand'alor Boba Fett confia des données techniques à une pilote néo républicaine et la poussa à expliquer le double-jeu mandalorien à ses supérieurs.

    • Mission sur Bimmiel (25) : Les Jedi eurent vent de l'existence de xénoarchéologues agamariens effectuant des recherches sur Bimmiel, ayant de grandes similitudes avec les observations faites sur les Yuuzhan Vong ; Corran Horn et Ganner Rhysode, deux Jedi, furent chargés de prévenir l'expédition et de la récupérer ; elle parvint à s'échapper sans problème, laissant derrière elle plusieurs morts extragalactiques.

    • Bataille de Ord Janon (25) : Accrochage militaire ayant tourné en faveur des Yuuzhan Vong.

    • Deuxième Bataille de Dubrillion (25) : Nouvelle offensive yuuzhan vong sur Dubrillion ; en pleine évacuation, la Nouvelle République réussit néanmoins à tenir l'ennemi à distance, ne perdant qu'un seul vaisseau de transport avant de passer en hyperespace.

    • Bataille de Dantooine (25) : Forcés de se poser car à court de carburant, les réfugiés sont rejoints par leurs poursuivants ; un assaut massif d'esclaves guerriers Chazrach et de guerriers Yuuzhan Vong faillit bien réussir ; Luke Skywalker réussit à détruire le dispositif de soumission mental vong et à retourner les Chazrach contre eux, mais cela n'empêcha pas une moitié des soldats, pilotes et réfugiés présents d'être massacrés ; la Nouvelle République envoya des renforts commandés par Traest Kre'fey, qui parvint à ravitailler les survivants et couvrir leur retraite.

    • Bataille de Ciutric (25) : Autre accrochage militaire entre la Nouvelle République et les Yuuzhan Vong, dont les envahisseurs sortirent victorieux.

    • Bataille de Cilare (25) : Invasion d'un monde de niveau pré-galactique par les Yuuzhan Vong ; les Cilares étaient constitués de tribus guerrières, ignorant bien des sciences mais ayant un niveau proche de la Première Guerre Mondiale en matière d'armement ; hommes, femmes et enfants s'opposèrent aux envahisseurs, refusant d'abandonner, jusqu'à ce que tombe le dernier d'entre eux, mort ou capturé.

    • Bataille d'Artorias (25) : Prise par surprise, Artorias lutta pendant plusieurs jours contre l'invasion Yuuzhan Vong avec l'aide de Luke Skywalker et d'une force d'élite de la Nouvelle République ; après que leurs vaisseaux, sabotés, aient été réparés, les survivants d'Artorias purent quitter la planète ; la quasi totalité des soldats furent tués, ainsi que le Roi d'Artorias, mais le prince héritier Finn Galfridian, nouveau Roi, sensible à la Force, fut sauvé et formé par Luke Skywalker aux arts jedi.

    • Évacuation de Rychel (25) : Dans la foulée de l'évactuation d'Artorias, Luke Skywalker et son nouveau padawan, Galfridian, tentèrent de secourir les survivants de la planète Rychel ; beaucoup de civils furent néanmoins abandonnés, et de nombreux militaires et Jedi furent tués dans l'opération.

    • Révolte sur le Tsam P'ah (25) : Sur Artorias, la résistance provoqua la mort de nombreux gardes yuuzhan vong, qui encadraient des milliers d'esclaves (cilares, artoriens, rycheliens) ; lorsque la Reine Kaye Galfridian, épouse de Finn, et le chef cilare Arbeloa considérèrent le moment venu, ils organisèrent une révolte, qui se solda par la mort des gardes et la prise de contrôle du vaisseau esclavagiste ; Kaye Galfridian prit les commandes dans l'espoir d'atteindre une planète encore contrôlée par la Nouvelle République, et le renomma le Cœur d'Artorias.

    • Première Bataille de Dibrook (25) : Attaque yuuzhan vong sur la station Dibrook pour implanter un avant-poste sur la planète éponyme ; le cours de la bataille fut renversé par l'intervention du Cœur d'Artorias, qui sauva les occupants de la station.

    • Deuxième Bataille de Dibrook (25) : Opération d'extraction des prisonniers de la bataille précédente ; rencontre avec des thralls, des esclaves zombifiés.

    • Bataille de Vinsoth (25) : Conquête par les Yuuzhan Vong de Vinsoth, grand carrefour hyperspatial ; la force yuuzhan vong éclata pour se lancer sur davantage de mondes à la fois.

    • Bataille de Nouvelle Holgha (25) : Engagement mineur entre une force de la Nouvelle République, et une petite troupe d'avant-garde constituée d'éclaireurs yuuzhan vong et de Mandaloriens ; élimination de tous les éclaireurs et Mandaloriens.

    • Bataille de Vandyne (25) : Accrochage entre la Nouvelle République et les Yuuzhan Vong.

    • Bataille de Bandomeer (25) : Conquête de Bandomeer par les Yuuzhan Vong.

    • Bataille de Columex (25) : Engagement violent entre la Nouvelle République et les Yuuzhan Vong ; la défaite de la Nouvelle République provoqua la reddition inconditionnelle de nombreux mondes sur la Voie Hydienne et une retraite générale des forces de la région vers Mon Calamari.

    • Bataille de Garqi (25) : Mission de reconnaissance sur ce monde récemment conquis par l'envahisseur ; la force de Noghris, dirigée par Jacen Solo et Corran Horn, fut prise à parti par de nombreux esclaves zombies ; la force d'extraction tomba nez-à-nez avec toute une flotte yuuzhan vong, et seule l'intervention salutaire de Gillad Pellaeon et des forces impériales permit de retenir l'ennemi et de secourir les éclaireurs et les résistants qu'ils rencontrèrent sur leur chemin.

    • Bataille de Fedge (25) : Accrochage militaire entre quelques troupes néo républicaines désorganisées et les Yuuzhan Vong.

    • Bataille d'Ithor (25) : Bataille épique des Jedi, la Nouvelle République et l'Empire, contre les Yuuzhan Vong ; malgré un avantage pour les défenseurs, la surface d'Ithor fut complètement ravagée et l'écosystème planétaire commença rapidement à mourir ; les Jedi furent blâmés pour cela, et, plutôt que de profiter du retrait yuuzhan vong temporaire, le Chef de l'état Borsk Fey'lya s'employa à nuire à la réputation du Nouvel Ordre Jedi.

    • Première Bataille d'Obroa-Skai (25) : Assaut yuuzhan vong massif contre les librairies d'Obroa-Skai ; massacre des défenseurs et de la plupart des civils ; une somme colossale de connaissances sur la Galaxie tombe entre les mains de l'envahisseur ; la Nouvelle République rejeta la faute de son échec à protéger les mondes extérieurs au Noyau sur le Nouvel Ordre Jedi.

    • Bataille de Moltok (25) : Bataille mineure ayant engagé une garnison néo républicaine contre les Yuuzhan Vong.

    • Première Bataille d'Ord Mantell (25) : Assaut yuuzhan vong sur la Roue du Jubilé, reconvertie en abri de réfugiés ; malgré une résistance efficace, la Nouvelle République ne put empêcher une arme d'effroi, un gigantesque ver parasitaire, d'être lancé sur la station ; cette arme s'employa à avaler et capturer tous les réfugiés sauvés sur les planètes envahies, et très peu, dont Han Solo, purent y échapper.

    • Première Bataille de Bilbringi (25) : Engagement entre la Brigade de la Paix et les troupes néo républicaines dans ce système-clé ; les Brigadiers sont repoussés et les plans d'assassinat de Han Solo échouèrent ; les agents des Yuuzhan Vong se retirèrent.

    • Première Bataille de Gyndine (25) : Autre base de réfugiés ; après la chute de Ord Mantell, fut prise d'assaut par les Yuuzhan Vong ; la puissance de l'attaque et l'utilisation d'armes encore inconnues, comme les cracheurs de feu, causèrent un échec retentissant de la Nouvelle République, et l'abandon de Gyndine, ainsi que de la plupart des réfugiés et des troupes sur place.

    • Bataille de Tynna (25) : Destinée à faire croire à la Nouvelle République que le prochain assaut serait dirigé contre Bothawui ou Corellia, l'invasion de Tynna fut aisée, et les Yuuzhan Vong réduisirent la majorité de la population en esclavage avant de la terraformer.

    • Première Bataille de Fondor (25) : Feinte yuuzhan vong destinée à détruire les chantiers spatiaux de Fondor ; l'intervention hapienne permit de retenir et repousser peu à peu l'envahisseur, mais le tir de la station Centerpoint, contrôlée par Thrackan Sal-Solo, provoqua la destruction des trois-quarts de la flotte hapienne et de la moitié de la force yuuzhan vong ; les envahisseurs se retirèrent et les Hapiens coupèrent les ponts avec la Nouvelle République.

    • Bataille de Kalarba (26) : Destinée à couper la Passe Corellienne ; les Yuuzhan Vong firent entrer en collision Kalarba et sa lune Hosk, comme ils l'avaient fait pour Sernpidal ; Kalarba et Hosk furent détruites, et les troupes néo républicaines quasiment anéanties.

    • Bataille de Sriluur (26) : Invasion de cette planète, monde des Weequays et carrefour des routes entre la Nouvelle République et l'Espace Hutt.

    • Bataille de Druckenwell (26) : Toujours dans l'optique de couper les routes commerciales ; Druckenwell fut envahie facilement par les Yuuzhan Vong, mais sa population put être assez largement évacuée et dirigée vers Duro ; la force de défense fut massacrée et les cœurs des commandants néo républicains dévorés par les chefs des envahisseurs.

    • Bataille de Rodia (26) : Combat entre les Rodiens et les Yuuzhan Vong ; Rodia fut ravagée et sa population largement réduite en esclavage ; la furie rodienne poussa les Yuuzhan Vong à tenter d'inclure leur comportement guerrier sauvage dans les esprits de leurs bêtes de guerre ; les Rodiens qui réussirent à s'échapper furent soumis à une persécution généralisée sur la plupart des mondes qu'ils tentèrent de rejoindre.

    • Bataille de Falleen (26) : Bataille entre ce monde indépendant et les envahisseurs ; mort de nombreux guerriers extragalactiques ; Falleen fut terraformée et sa population envoyée dans des camps de rééducation pour servir d'esclaves guerriers.

    • Première Bataille de Nal Hutta (26) : Après que les Hutt anti-vong aient renversé les collaborateurs, les envahisseurs entreprirent de punir l'Espace Hutt ; Nal Hutta et Nar Shaddaa, sa lune, furent bombardées depuis l'orbite pendant des jours ; après ces destructions, les combats au sol engagèrent des armées de droïdes de combats B1, B2 et droideka contre les guerriers yuuzhan vong ; les mondes hutt furent finalement contaminés par une bactérie hostile et les clans durent se replier vers Tatooine.

    • Première Bataille d'Ylesia (26) : Conquête du monde hutt de Ylesia par les Yuuzhan Vong, qui devint le quartier général de la Brigade de la Paix.

    • Bataille de Kubindi (26) : Destinée à en apprendre plus sur les techniques d'ingénierie génétique des Kubaz ; la Nouvelle République fut sous-estimée, aussi Corran Horn intervint-il et repoussa-t-il les Yuuzhan Vong pour permettre aux Kubaz de s'échapper.

    • Première Bataille de Duro (26) : Assaut Yuuzhan Vong contre le monde réfugié en pleine réhabilitation environnementale ; la Nouvelle République se défendit bien et détruisit de nombreux envahisseurs, mais Duro finit par être submergée et par être envahie ; Duro fut le premier monde du Noyau à être capturé par l'envahisseur extragalactique.

    • Deuxième Bataille d'Osarian (26) : Assaut des Chevaliers Rouges de la Vie, secte anti-technologique de Rhommamool associée aux Yuuzhan Vong ; leur attaque fut repoussée par les Chevaliers de Fer, une section du Nouvel Ordre Jedi, et des droïdes de combat osarians.

    • Bataille de la naine blanche (26) : Opération d'interception, par les Jedi, d'une cargaison de bacta à destination des Yuuzhan Vong ; avec l'assistance de Han Solo, les Brigadiers furent éliminés.

    • Bataille de Yavin IV (26) : Après que la Nouvelle République ait abandonné le Nouvel Ordre Jedi, les Yuuzhan Vong entreprirent de massacrer les Jeedai de Yavin IV ; les combats durèrent plusieurs semaines, causant la mort d'un grand nombre de Jedi, mais aussi d'un très grand nombre d'envahisseurs ; Anakin Solo put, à terme, réparer un vaisseau et évacuer les survivants.

    • Bataille de Sernpidal (26) : Corran Horn ayant repéré, lors d'une mission de reconnaissance, la construction d'un vaisseau-monde dans ce système, la Nouvelle République lança un raid rapide contre Sernpidal ; les Yuuzhan Vong furent exterminés et la Nouvelle République, victorieuse et presque entière, se retira immédiatement.

    • Bataille de Yag'Dhul (26) : Afin d'y implanter une base avancée pour l'assaut de Coruscant, les Yuuzhan Vong prirent d'assaut le Domaine Givin de Yag'Dhul ; au prix d'énormes sacrifices, les Givin réussirent néanmoins à forcer les envahisseurs à la retraite, offrant un répit à la capitale.

    • Bataille de Vortex (27) : Engagement mineur du conflit, et conquête de Vortex par les Yuuzhan Vong.

    • Bataille de Froz (27) : Escarmouche victorieuse des Jedi contre une unité de reconnaissance yuuzhan vong.

    • Bataille d'Arkania (27) : Au milieu des préparations de l'invasion d'Arkania, les Yuuzhan Vong se firent subtiliser un yammosk par les Chevaliers Sauvages de Saba Sebatyne.

    • Mission sur Myrkr (27) : Opération commando jedi, qui se solda par la destruction du nid de tueurs de Jedi voxyn, mais aussi par la mort de nombreux chevaliers, la mort d'Anakin Solo, et la capture de Jacen Solo.

    • Bataille de Cathar (27) : Conquête de Cathar par les Yuuzhan Vong ; les féroces habitants résistèrent ardemment et furent largement décimés.

    • Bataille de Talfaglio (27) : Après avoir appris que de nombreux réfugiés étaient prisonniers des Yuuzhan Vong sur Talfaglio, Borsk Fey'lya se réconcilia avec le Nouvel Ordre Jedi et ordonna un assaut massif sur la planète ; ce fut une victoire éclatante ; sa libération permit de libérer des millions de prisonniers promis aux sacrifices rituels, de redorer le blason des Jedi, et de remonter un peu le moral des défenseurs.

    • Première Bataille de Borleias (27) : Assaut Yuuzhan Vong, nouvelle tentative d'établir une tête de pont vers Coruscant ; après avoir mis la majorité des défenses spatiales hors d'usage, les envahisseurs lancèrent un assaut qui leur coûta cher, mais leur ouvrit la voie vers la capitale galactique ; Borsk Fey'lya, conscient du danger, réunit les forces néo républicaines sous commandement jedi dans l'espoir de contenir l'assaut à venir.

    • Bataille de Reecee (27) : Prise afin de relier Borleias aux lignes logistiques yuuzhan vong principales ; les Jedi sauvés de Yavin IV étaient cachés là, et furent peu nombreux à atteindre l'Aventurier Errant avant de fuir sans demander leur reste.

    • Bataille d'Eclipse (27) : Les Yuuzhan Vong poursuivent les Jedi jusqu'à leur base secrète sur Eclipse ; Booster Terrik et la petite force néo républicaine locale parviennent à prendre l'ennemi par surprise et, au prix de pertes sévères, à le forcer à abandonner la traque, sans avoir repéré la base jedi.

    • Bataille du Bantha Noir (27) : Après que Han et Leïa Solo aient repéré la flotte yuuzhan vong se regroupant pour l'attaque de Coruscant dans la dangereuse Nébuleuse du Bantha Noir, près de Reecee, l'amiral sullustéen Sien Sovv, dans une tentative d'éradiquer la menace, prit le commandement de 900 navires et de leur soutien pour lancer un assaut ; des milliers de navires yuuzhan vong menacèrent de submerger la force néo républicaine, mais, au prix de quelques deux-cent navires, elle parvint à détruire la moitié des forces présentes et à s'emparer de leur yammosk, retardant largement l'effort de guerre ennemi.

    • Chute de Coruscant (27) : La Première Bataille de Coruscant engagea des milliers de navires yuuzhan vong contre la quasi totalité des forces néo républicaines encore actives ; la bataille causa la mort de centaines de milliards de civils, sur Coruscant, ainsi qu'à bord des stations orbitales et des vaisseaux vong utilisés pour submerger le bouclier planétaire ; les forces néo républicaines furent décimées et la planète ruinée, mais un grand nombre d'habitants put tout de même être évacué ; les Yuuzhan Vong perdirent tant de troupes dans la bataille que leur effort de guerre se ralentit considérablement durant la suite du conflit.

    • Bataille de Commenor (27) : Suite à la chute de Coruscant, Commenor fut prise pour cible ; elle fut bombardée sans pitié et en grande partie ruinée, avant d'être laissée pour compte, exsangue.

    • Bataille de Kuat (27) : Autre combat, simultané avec le bombardement de Commenor ; Kuat était déjà évacuée par la Nouvelle République, et les Yuuzhan Vong mirent les chantiers spatiaux hors service et bombardèrent la planète avant de se retirer.

    • Bataille de Hapès (27) : Après la découverte d'un complot de l'ancienne Reine-Mère destiné à profiter de la faiblesse de Teneniel Djo, la Reine-Mère actuelle, Tenel Ka, l'héritière, parvint à convaincre Jaina Solo et Jagged Fel, chefs d'une flotte combinée, à se rendre sur Hapès. Tandis que Tenel Ka combattait les comploteurs, Jaina Solo et son ami wookie Lowbacca parvinrent à trouver de nombreux moyens de tromper les dispositifs de traçage et les capteurs yuuzhan vong. Ainsi, lorsqu'une flotte yuuzhan vong pénétra dans la Consortium, Tenel Ka Djo mit à disposition les restes de la marine royale et la nouvelle armada secrète hapienne. Jagged Fel utilisa ses talents de commandant pour user au mieux des dernières innovations de son alliée, et remporta une victoire éclatante, détruisant une flotte d'envahisseurs massive au prix de rares pertes alliées ; les Yuuzhan Vong se retrouvèrent exsangues et durent fuir.

    • Deuxième Bataille de Borleias (27) : Série d'offensives yuuzhan vong contre le système, retombé sous le contrôle des forces néo républicaines de Wedge Antilles ; Wedge Antilles, Jaina Solo, Jagged Fel, Han et Leïa Solo et Luke Skywalker infligèrent de très lourdes pertes aux extragalactiques, détruisant, à terme, un vaisseau-monde ennemi, avant de se retirer, laissant l'ennemi sous le choc après l'avoir retardé pendant plusieurs mois.

    • Bataille du Puits-Monde (28) : Sur Coruscant, devenue Yuuzhan'tar, Jacen Solo avait fait la connaissance de Vergere, une Jedi captive depuis soixante ans, et de Ganner Rhysode, un chevalier jedi brutal brûlant de mourir en héros ; après avoir prétendu vouloir se convertir à la religion yuuzhan vong, la Vraie Voie, Solo fut envoyé au Puits-Monde pour y sacrifier Rhysode ; Rhysode fut néanmoins libéré, et massacra des centaines de guerriers yuuzhan vong pour protéger le jeune homme tandis qu'il entrait en contact avec l'esprit suprême des extragalactiques et instillait en lui des idées nouvelles ; Rhysode finit par être submergé et se sacrifia en emportant l'ultime vague de guerriers, mais Jacen Solo fut secouru par Vergere et reconduit vers la Nouvelle République.

    • Deuxième Bataille d'Obroa-Skai (28) : Pensant éliminer le Seigneur Suprême Shimrra, la Nouvelle République lança un assaut contre une force yuuzhan vong devant se rendre sur Obroa-Skai, devenu une source d'informations essentielle pour l'envahisseur ; la Nouvelle République subit de lourdes pertes mais détruisit les forces ennemies ; il s'avéra que la flotte n'était pas dirigée par Shimrra, mais par Komm Karsh, un puissant commandant yuuzhan vong ; malgré sa déception, la Nouvelle République apprit plus tard qu'il s'agissait de la seule réserve stratégique de l'envahisseur, qui se retrouvait donc sans troupes fraîches à envoyer sur le terrain.

    • Bataille pour le Tonnerre Lointain : Ce vaisseau, endommagé lors de la bataille précédente, fut intercepté par les Yuuzhan Vong à son retour vers Kashyyyk ; la Nouvelle République repoussa les intercepteurs, mais le croiseur dut, à terme, être abandonné sur place et sabordé.

    • Bataille d'Uffel (28) : Assaut des Chevaliers Rouges de la Vie contre cette lune-usine possédée par des droïdes ; l'assaut fut repoussé par les Chevaliers de Fer.

    • Deuxième Bataille d'Ylesia (28) : Ylesia était le cœur de la République d'Ylesia et le premier pourvoyeur de la Brigade de la Paix ; Kyp Durron ayant appris que le quartier général de la Brigade s'y trouvait, Traest Kre'fey lança une attaque, point culminant de mois de harcèlement militaire ; dans la bataille, les forces yuuzhan vong chargées de tenir Ylesia en respect furent anéanties, et la quasi totalité du commandement et de la garnison des Brigadiers fut décimée.

    • Deuxième Bataille de Duro (28) : Dans le cadre de son plan de réorganisation militaire de la Nouvelle République, de reconstruction du moral des défenseurs galactiques, et de formation sur le tas des nouvelles recrues, l'amiral Ackbar envoya Traest Kre'fey sur Duro après sa victoire sur Ylesia ; s'étant éparpillés au cours des derniers mois, les Yuuzhan Vong n'avaient, sur place, que peu de forces, et furent massacrés par une force trois fois plus importante que la leur.

    • Bataille de Wayland (28) : Sur Wayland, la Nouvelle République suivit la même logique que sur Duro, prenant pour cible une force yuuzhan vong mineure pour familiariser ses nouvelles recrues avec leur ennemi et renforcer leur moral.

    • Bataille de Bimmisaari (28) : Cette bataille était tant une revanche qu'un nouveau plan de familiarisation des nouvelles recrues avec l'ennemi ; la Nouvelle République massacra les occupants.

    • Bataille de Mantessa (28) : Attaque des Yuuzhan Vong sur Mantessa ; l'assaut de ses cracheurs de feu fut repoussé par un peloton de droïdes de combat B2.

    • Deuxième Bataille de Gyndine (28) : Ce devait être une autre bataille facile, mais les Yuuzhan Vong étaient ici bien plus nombreux que prévu ; la Nouvelle République ne disposait que d'une flotte mineure dotée de nouvelles recrues, mais celles-ci, sous le commandement de l'amiral Kre'fey, remportèrent une victoire majeure inattendue, qui permit au moral des défenseurs de s'accroître très largement.

    • Deuxième Bataille de Nal Hutta (28) : Peu de temps après Gyndine, d'autres forces néo républicaines, peut-être aidées par les Hutt, entreprit de reprendre la capitale de l'Espace Hutt, peu défendue par les extragalactiques.

    • Bataille d'Ebaq 9 (28) : Dernière partie du plan de redressement d'Ackbar, tournant du conflit en faveur des défenseurs, mort des principaux officiers ennemis ; grâce à des plans fournis par Gillad Pellaeon, la Nouvelle République fut apte à attirer les Yuuzhan Vong dans un piège au cœur du Noyau Profond ; profitant de la haine des Yuuzhan Vong pour les Jedi et de leur complexe de supériorité aveugle, ils appâtèrent Tsavong Lha, le Maître de Guerre, et la plupart des forces yuuzhan vong d'intervention, avec Jacen et Jaina Solo ; utilisant toutes les tactiques qu'ils avaient apprises, et malgré un renversement de situation inattendu à la fin de la bataille, les forces néo républicaines et jedi détruisirent l'ensemble des forces ennemies, remportant une victoire décisive tout en sauvegardant une grande partie de ses propres forces pour la suite des opérations ; ce succès donna à Cal Omas, le Chef de l'état, toute latitude pour instaurer la Fédération Galactique des Alliances Libres.

    • Bataille de Bastion (28) : Après la terrible défaite sur Ebaq 9, il semble que les Yuuzhan Vong aient soupçonné l'aide de l'Empire apportée à la Nouvelle République ; la capitale impériale fut prise pour cible ; les forces de défense furent quasiment anéanties, et Bastion fut bombardée et ruinée, sa population décimée et la plupart des institutions et organes de commandement impériaux détruits ; les restes de la force impériale fuit vers Yaga Minor, où Gillad Pellaeon fut sauvé in extremis de la mort ; suite à cet évènement, les Vestiges de l'Empire s'engagèrent pleinement dans la guerre et rejoignirent officiellement l'Alliance Galactique.

    • Bataille de Bescane (28) : Il s'agit d'un accrochage militaire entre les forces impériales et yuuzhan vong, prémices de l'invasion de Muunilinst.

    • Bataille de Muunilinst (28) : Le cœur de la finance et de l'économie galactique fut, malgré une résistance impériale exemplaire, ruiné lors de cet assaut ; complètement ravagée, Muunilinst fut annexée par les Yuuzhan Vong, et sa population survivante réduite en esclavage pour faire profiter de ses dons en mathématiques aux envahisseurs.

    • Bataille d'Ord Sedra (28) : Ce dépôt militaire impérial mineur fut la cible d'un assaut d'esclavagistes ylésiens et yuuzhan vong ; grâce à l'aide du maître jedi Katarn et de l'agent secret Ors, le lieutenant Pallin, responsable de la petite garnison locale, parvint malgré tout à terrasser ses ennemis et à repousser les extragalactiques ; c'est la première vraie victoire impériale depuis le début de cette guerre.

    • Bataille de Borosk (28) : Après des échecs terribles, l'Empire menaçait de s'écrouler et de se fragmenter ; afin de renverser la situation, Gillad Pellaeon, à peine remis de ses blessures et encore faible, entreprit d'abandonner Yaga Minor pour déplacer ses forces vers Borosk, dans le but d'y attirer les Yuuzhan Vong ; malgré l'arrivée d'un énorme navire esclavagiste, il parvint à infliger une défaite majeure aux envahisseurs, avec l'aide de Luke Skywalker et Saba Sebatyne ; cela suffit pour lui permettre de s'imposer comme dictateur par interim au Conseil des Moffs et officialiser l'entrée de l'Empire dans l'Alliance Galactique.

    • Bataille de Yaga Minor (28) : Suite à sa victoire, Gillad Pellaeon redirigea ses forces vers Yaga Minor, où le Moff Kurlen Flennic avait vaillamment défendu, avec succès, les seuls chantiers spatiaux majeurs de l'Empire ; les combats firent peu de morts, mais les Yuuzhan Vong étaient désavantagés et, depuis Borosk, privés de renforts ; avec le retour de Pellaeon, le commandant extragalactique, Vorrik, abandonna sa campagne contre l'Empire et retourna sur Yuuzhan'tar ; cela lui fut sans aucun doute salutaire, car la Dame Sombre Lumiya fit irruption dans le système de Yaga Minor dans la foulée, apportant à l'Empire du pollen de bafforr, un élément mortel pour les armures des guerriers yuuzhan vong, et donc leurs porteurs également.

    • Bataille de Galantos (28) : Malgré un pacte conclu avec la Brigade de la Paix et la redirection des Yuuzhan Vong vers N'zoth et les Yevetha, Galantos, monde indépendant, fut finalement attaqué en l'an 28, les Yuuzhan Vong espérant y faire facilement de nombreux esclaves ; un vaisseau de l'Alliance Galactique était justement présent, Jaina Solo et Jagged Fel espérant recevoir le soutien de Galantos dans la suite du conflit. Les nombreux appareils yuuzhan vong firent de nombreux dégâts et détruisirent un nombre important de BTL Y-wing, mais les tactiques supérieures de l'Escadron Soleils Jumeaux finit par écraser l'attaquant.

    • Quatrième Bataille de Bakura (28) : Dernière des grandes invasions ssi-ruuvi, cette bataille fut surprenante pour les Bakurans, qui avaient, ces dernières années, infiltré un droïde-réplique ssi-ruuvi multicolore pour déstabiliser l'Imperium Ssi-ruuvi et faire sombrer leur ennemi dans la guerre civile ; en effet, le Mouvement de Libération P'weck, les cousins et esclaves des Ssi-ruuks, prit contact avec Bakura en l'an 28, cherchant de l'aide pour en terminer avec l'Imperium ; mais les Ssi-ruuks attaquèrent sans prévenir pendant les négociations, et lancèrent un assaut ; Bakura ayant été consacrée, ils se jetèrent à corps perdus dans le combat, se sacrifiant par centaines au nom de leur général, en vérité un agent infiltré des Yuuzhan Vong qui avait mis la révolte en échec et utilisé les Ssi-ruuks pour déstabiliser les régimes locaux ; les Bakurans, aidés des P'wecks, subirent néanmoins peu de pertes, et massacrèrent les attaquants.

    • Bataille de Zonama Sekot (28) : A un moment de l'invasion, les Yuuzhan Vong, mit en échec il y a soixante ans, retentèrent un assaut de faible envergure contre Zonama ; la planète lutta pendant plusieurs jours avant de détruire finalement les vaisseaux extragalactiques.

    • Bataille d'Esfandia (28) : Cette bataille marqua la fin définitive des opérations yuuzhan vong dans l'Empire ; après que Gillad Pellaeon ait insulté le commandant extragalactique, Vorrik, à dessein, la Jedi Tahiri Veila, ancienne compagne d'Anakin Solo, lui fit savoir qu'elle se cachait sur Esfandia ; le commandant, impulsif et enragé, envoya toutes ses troupes sur Esfandia ; lorsque ses forces se furent en grande partie posées, Gillad Pellaeon amena les forces impériales, détruisit les vaisseaux en orbite, et procéda au bombardement des vaisseaux au sol, sans défenses ; Jedi et stormtroopers procédèrent ensuite à la traque et à l'élimination de toute présence ennemie.

    • Troisième Bataille de Duro (29) : Première tentative de commencer la reprise du Noyau, elle dura plus d'une journée, et se conclut lorsque les Yuuzhan Vong amenèrent des renforts de Fondor pour mettre l'Alliance en échec ; Wedge Antilles retira sa flotte vers Fondor, mais les navires duro refusèrent et restèrent sur place ; ils furent tous détruits.

    • Deuxième Bataille de Fondor (29) : Le retrait d'une partie des forces yuuzhan vong de Fondor enjoignit Wedge Antilles à tenter de reprendre pour de bon le contrôle de ses chantiers spatiaux, se mettant au passage à dos les Duros ; les escadrons Rogue et Soleils Jumeaux parvinrent néanmoins, grâce à la bonne intelligence naturelle existant entre Antilles et son neveu, Jagged Fel, à détruire les Yuuzhan Vong et libérer Fondor.

    • Deuxième Bataille de Bilbringi (29) : C'est ici que se rejoignirent les forces de l'Alliance et de l'Empire luttant le long du Corridor de Namadii ; la bataille fut extrêmement serrée, et seule une astuce bien sentie de Wedge Antilles fit croire aux Yuuzhan Vong qu'un des navires de l'Alliance avait subi une grosse avarie de son réacteur et allait exploser, les poussant de fait à se replier ; les forces de l'Alliance furent presque anéanties, mais celles de l'Empire ne furent pas en reste ; le capitaine Devis, fils illégitime de Gillad Pellaeon, donna sa vie avec ses hommes pour aider ses alliés à arracher la victoire ; bien que Pellaeon ne reconnut jamais Devis, Antilles alla en personne présenter ses hommages et ses remerciements au Chef de l'état impérial.

    • Bataille de Mandalore (29) : Après avoir découvert la trahison des Mandaloriens, les Yuuzhan Vong bombardèrent massivement la planète ; n'ayant aucune chance de tenir le choc, Boba Fett, le mand'alor, ordonna un repli général dans les bunkers et tunnels fortifiés de sa planète ; malgré cela, un tiers de la population mandalorienne, un million et demi de personnes, perdit la vie, et la planète fut ruinée, ravagée pour des années ; cet acte marqua le début de combats extrêmement violents entres les Protecteurs Mandaloriens et les Yuuzhan Vong.

    • Deuxième Bataille d'Ord Mantell (29) : Les Mandaloriens exercèrent ici des représailles sanglantes contres les Yuuzhan Vong ; les Protecteurs Mandaloriens détruisirent tous les vaisseaux ennemis, puis traquèrent et éliminèrent méticuleusement tous les Yuuzhan Vong, Chazrach, et autres collaborateurs qu'ils trouvèrent.

    • Troisième Bataille de Gyndine (29) : Dans la deuxième partie de l'année 29, l'Alliance essaya de libérer Gyndine et ses chantiers, mais sa petite force d'assaut échoua ; il y eut peu de morts, et les prisonniers furent envoyés sur Selvaris, avec les autres prisonniers de guerre du conflit.

    • Quatrième Bataille de Gyndine (29) : Peu de temps après, une autre force, mandalorienne cette fois-ci, arriva sur Gyndine ; l'armée mandalorienne de Boba Fett, qui avait déjà nettoyé Ord Mantell, procéda, ici aussi, au massacre systématique de tous les Yuuzhan Vong, esclaves et collaborateurs qu'ils rencontrèrent.

    • Bataille de Tholatin (29) : Autre opération d'extermination des Protecteurs Mandaloriens, placés sous le commandement de Boba Fett.

    • Bataille de Selvaris (29) : Apprenant que de nombreux prisonniers de guerre étaient emprisonnés sur Selvaris, et sur le point d'être déplacés sur Coruscant pour y être sacrifiés, l'Alliance Galactique lança une vaste opération de libération, qui lui permit de récupérer de nombreux officiers importants, et des vétérans ; l'opération dut néanmoins être écourtée, et une partie des prisonniers dut être laissée sur place et fut sacrifiée aux dieux yuuzhan vong.

    • Bataille de Caluula (29) : Coupée de l'HoloNet et assiégée depuis des semaines, Caluula ne pouvait plus compter que sur une station de défense pour résister aux Yuuzhan Vong ; ces derniers cherchèrent à en terminer rapidement, pour tracer une route vers Mon Calamari ; constatant la situation en transférant les hommes libérés sur Selvaris vers Mon Calamari, Han et Leïa Solo organisèrent un plan de bataille pour aider la station à tenir aussi longtemps que possible ; la bataille sembla devoir tourner court, mais l'arrivée de Boba Fett et des Protecteurs Mandaloriens renversa la situation ; souhaitant les capturer pour de glorieux sacrifices, les Yuuzhan Vong se concontrèrent sur les Mandaloriens, et de nombreuses vagues consécutives de guerriers furent balayées ; les défenseurs, grâce à cette aide, purent prendre la fuite, et la station explosa peu de temps après la sortie des Mandaloriens.

    • Bataille de Mon Calamari (29) : Dans l'espoir de détruire l'Alliance Galactique, les Yuuzhan Vong, Caluula tombée, lancèrent toutes leurs troupes sur Mon Calamari ; les forces de l'amiral Kre'fey faillirent bien être submergées par le nombre, malgré une résistance exemplaire ; le Haut Commandement avait, effectivement, déjà envoyé une moitié des forces alliées vers Coruscant ; c'est l'assaut de Zonama Sekot sur Coruscant qui força le Maître de Guerre Nas Choka à abandonner son attaque pour retourner sur Yuuzhan'tar.

    • Bataille de Corulag (29) : Sur le trajet vers Coruscant, les forces alliées furent amenées à aider la résistance de Corulag à libérer la planète ; l'opération coûta peu à l'Alliance Galactique, mais ses forces laissèrent derrière elle un monde en proie à une vaste épuration, constituée de massacres sommaires de Yuuzhan Vong et de collaborateurs par les résistants durant des semaines entières.

    • Deuxième Bataille de Coruscant (29) : Cette bataille épique marqua la fin du conflit ; Zonama Sekot avait commencé une bataille cosmique contre la capitale galactique, la rapprochant de son soleil, éparpillant sa ceinture d'astéroïdes et détruisant une autre de ses lunes dans la lutte ; l'ensemble des défenseurs, toutes affiliations confondues, y participèrent, sur plusieurs fronts et pendant plusieurs jours ; on compta plus de 300 navires de guerre perdus, plus de 11,000 appareils, et plus de quinze millions de blessés, tués et disparus sur la planète même ; ce qui n'était rien en comparaison de centaines de millions de Yuuzhan Vong tués, sans compter l'anéantissement de leurs flottes et armées et l'assassinat de tous leurs chefs ; l'Alliance Galactique reçut l'aide des hérétiques Jeedai et des plus miséreux des extragalactiques, et ceux-ci prirent en mains le destin de leur race après que celle-ci ait choisi Zonama Sekot comme nouveau foyer ; complètement ruinée et plus proche de plusieurs milliers de kilomètres de son étoile, Coruscant fut reconstruite avec l'aide des Yuuzhan Vong pendant plus d'un an.

    • Bataille de la Lune de Kligson (30) : Derniers combats majeurs en lien avec la Guerre Yuuzhan Vong ; assaut des Chevaliers Rouge de la Vie, en exil, contre une station spatiale orbitale peuplée de droïdes, dans les Régions Inconnues ; les Chevaliers de Fer détruisirent finalement leurs adversaires dans cette ultime opération.

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
 
Guerre Yuuzhan Vong
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : l'Héritage :: Encyclopédie SW:H :: Encyclopédie SW:H :: Faits historiques-
Sauter vers: