AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reaver Broomslang

Aller en bas 
AuteurMessage
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 6:14

Profil général

    Nom complet : Reaver Brommslang
    Sexe : Féminin
    Âge : 19 ans
    Race : Corellienne


Profil psychologique

    L’adaptation… L’adaptation peut demeurer un aspect de notre psychologie en soi, si tenter que nous en ayons fait appel depuis tout petit et, ce, également durant le long processus de développement représenté par notre adolescence et notre enfance. En tout cas, pour Reaver, l’adaptation a été un trait prédominant dans son attitude comportementale avec ses pairs durant les jeunes années de sa vie. Un trait prédominant et parfois bien salutaire pour sa fragile petite vie. Bien que, fragile ne serait pas un terme approprié pour elle…

    La fragilité sous-entend la faiblesse et cette propension à se briser sous la moindre difficulté présente. Ce qui est totalement paradoxal au schéma existentiel de la jeune femme. Dans ce milieu qui fut le sien, être faible n’était pas une tare, non… Il s’agissait de bien pire ! Lorsque l’on est faible, on ne survit pas, on se retrouve dans le bas de l’échelle alimentaire. On peut définir plus particulièrement cela comme du marche ou crève. Il importe alors simplement d’éviter de trébucher à tout va. Tout du moins, tel est le cas pour Reaver. Reaver la solide, Reaver la brave mais, et surtout, Reaver l’intrépide. L’action est une part essentielle à son quotidien, à son bien-être. L’inaction ne lui correspond pas. Elle se doit d’être toujours en mouvement, pour une raison ou une autre, ne fut-ce que pour cette aversion envers la sensation de l’empâtement. Se retrouver à vivre molle, flasque, telle une larve ? Oh non, plutôt mourir !

    Espiègle et inventive, elle n’en demeure pas moins peu renseignée sur les situations actuelles de la galaxie. Il faut dire que cela n’est pas réellement d’un grand intérêt pour elle. Comme on le dit généralement, à ne voir que le mauvais côté de la vie, pourquoi s’inquiéter encore plus des problèmes y existant ? Voilà le mode de pensée de Reaver en tout cas. Elle ne connait aucune autre raison de se battre et de partir à l’aventure que pour sa propre santé, son propre bien, sa propre survie, tout simplement. Elle n’a pas eu le temps de développer de véritables rêves ou de véritables attentes. Elle est une coquille vide sans l’être totalement… Seule de réelles motivations lui manquent pour construire une place un tant soit peu importante et honorable dans cette galaxie ou dans une autre.

    Fidèle à ce qu’elle pense tout en affichant à l’occasion un côté grande gueule, Reaver n’en demeure pas moins d’avantage une suiveuse qu’une meneuse. Pourtant, beaucoup vous diront qu’elle en a l’audace et l‘assurance nécessaire. Néanmoins, cela se heurte une fois de plus à son manque de conviction et d’attente existentielle. Cela ne vous empêche pas de vous y retrouver confronter à l’occasion… A cet aspect d’elle-même que l’on nomme ‘mauvais caractère’. Celui d’une fille bien tranchée dans sa tête et dans ce qu’elle peut accepter ou non. Dans la tête de cette femme prête à sortir les poings et à se lancer à corps perdu dans une bagarre afin que l’on sache qu’elle est tout sauf une petite pleurnicheuse se laissant marcher sur les pieds. Après tout, ce n’est pas parce que l’on n’est pas fixé sur sa vie que l’on ne peut pas avoir un tant soit peu d’amour propre !

    Enfin, naturellement casse-cou, Reaver ne se rit pas spécialement du danger mais s’en accommode dés que cela s’avère nécessaire. Personne ne peut échapper au danger, d’une façon ou d’une autre, que cela soit dans le cadre de votre traditionnel quotidien ou d’une situation sortant totalement de l’ordinaire. Il suffit de trouver une bonne improvisation et de faire avec, que la peur soit présente ou non. La vie est un combat, un dur combat qu’elle mène aujourd’hui depuis longtemps déjà… Mais elle n’est pas encore prête à rendre les armes ! Vivre est une expérience en soi, à défaut d’être un véritable cadeau…


Examen physique

    Taille : 1m74
    Poids : 68 kilos

    Examen détaillé :
    Note sujet est une humaine d'une vingtaine d'années, se caractérisant par une taille moyenne et une corpulence à l'allure un tant soit peu sportive. Nous pouvons en effet remarqué un dessin relativement prononcé de sa musculature au niveau de ses bras et de ses avant bras. Quant au reste de sa silhouette, cette dernière se dessine sous un aspect fin et relativement bien entretenu. Toutefois, quelques carences en calories et vitamines essentielles me poussent à penser que sa condition physique tant d'avantage à une certaine misère quotidienne qu'à un entrainement sain dans des conditions optimum. Je recommande un régime nutritif et vitaminé pour palier à ces différentes traces de manque.

    Durant l'examen, j'ai pu procéder à l'observation de plusieurs blessures et autres cicatrices présentes sur les bras et la zone dorsale. L'origine de ces dernières ne fait aucun doute : notre patiente est sujette à bon nombre de bagarres et autres rixes de comptoir je dirais. Ce qui peut laisser présumer tant d'un comportement dangereux et aux tendances bagarreuses que d'un manque de chance cruel la concernant durant ses interactions sociales. Néanmoins, je peux souligner une bonne cicatrisation de ses plaies et de ses blessures, pouvant conclure sur un solide fonctionnement de son organisme malgré les carences identifiées.

    Les formes de notre sujet se veulent également bien développée sans pour autant remarquer d'excroissance anormale. Une poitrine généreuse accompagné d'un fessier galbé qui, personnellement je dois dire, non rien de dérangeant ou de déplaisant au regard, que du contraire. Malheureusement, la patiente semble prendre plus de plaisir à arborer un style relativement masculin, délaissant ainsi la puissance naturelle que pourrait représenter son charme naturelle. Un style vestimentaire que nous pouvons qualifier de miteux et n'amenant que d'avantage de conclusions possibles quant aux origines sociales s'avérant être les siennes.

    Nous terminerons par une absence totale de pilosité en dehors de sa chevelure et de ses sourcils. La couleur même de cette pilosité s'accorde aux teintes marrons dont ses iris se sont parés. Sa peau ternie par la terre et d'autres substances mette en avant un manque d'hygiène régulier, renforcé par une bonne dentition mais d'un état de propreté détestable. Je ne parlerais pas d'insalubrité mais il serait néanmoins bon de prendre les mesures nécessaires au niveau de ladite hygiène. En dehors de cela, je n'ai déterminé aucune maladie génétique ou aucune malformation. Je peux donc conclure ce rapport en qualifiant notre sujet de sain et de disposer aux travaux forcés.

    Dr. Al'Keran, médecin impérial


Biographie

      Reaver – ‘T’en fait pas Reaver, ce n’est qu’une transaction de routine !’ Mon Œil !!

    Adossé contre un mur, la jeune femme reprenait son souffle, le corps penché vers l’avant et son visage tourné en direction de Drake. Ce dernier, prudemment, jeta un œil en coin pour trouver une quelconque trace de leurs poursuivants tout en haussant nonchalamment les épaules.

      Drake – Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas moi qui nous ai fait repérer je te ferais remarquer !
      Reaver – Oui, bien sûr. Monsieur ne connait jamais d’erreur…
      Drake – Exactement !
      Reaver – Rappelle moi de te tuer si on s’en sort, tu seras gentil.

    Si cet échange pouvait paraître tendu, cela en était le cas sans l’être en même temps. Et pour cause, ce genre de politesse était légion entre le jeune homme et sa sœur adoptive. Une démonstration particulière dans le ton et le vocabulaire employé mais qui n’en demeurait pas moins l’unique langage par lequel ils témoignaient de leur proximité, de leur attachement et de la solidité de leur lien. Néanmoins, malgré cela, ça n’empêchait pas notre jeune amie de lui en vouloir de les avoir entraînés dans une telle affaire… Et quelle affaire me direz-vous ? Une simple livraison de documents d’une haute sensibilité et d’une valeur plus qu’estimable pour son destinataire : à savoir un espion de l’Alliance Galactique. Le but recherché ? Cela n’avait pas d’importance ! Tel était le leitmotiv de nos deux ‘livreurs’ : ‘tant qu’on est payé, on n’en n’a rien à cirer.’ Un slogan un peu je m’en foutiste mais qui assurait des boulots gracieusement récompensés et surtout présent à la chaîne. Car, il suffit toujours de montrer un désintérêt quelconque à ce que vous cherchez à cacher pour que vous vous rendiez compte que cet état d’esprit et cet état de travail attire bon nombre d’individus aux secrets parfois les plus impossibles et les plus inimaginables.

      Drake – En attendant, j’espère que t’as repris ton souffle car ils sont toujours à nos fesses !
      Reaver – J’adore quand tu m’apportes de bonnes nouvelles, t’as pas idées…

    Reprenant une grande bouffée de respiration, Reaver réprima un petit soupir essoufflé et exaspéré avant de se remettre bien droite et de reprendre sa course à travers les ruelles. Malheureusement, elle ne pouvait avoir le luxe de se dire qu’elle s’était déjà retrouvée dans de telles situations. Certes, cela aurait pu la rassurer, lui permettre de voir un aspect positif à la situation en présence… Mais, soyons honnête deux minutes ! Elle n’avait jamais eu des soldats impériaux aux fesses ! Et autant vous dire que cela était tout sauf rassurant, surtout lorsque l’on était perpétuellement témoin de toutes les conversations de comptoir vantant les mérites militaires de l’Empire, que cela soit par le biais de sa force actuelle ou d’antan. Bien évidemment, certains diront que toutes ces histoires ne sont plus d’actualité aujourd’hui, que les troupes de la mort et d’élite n’existent plus, que l’Empire a perdu de sa superbe. Et, même si cela doit être vrai et bien, malheureusement, Reaver ne se sent aucunement d’humeur à venir le vérifier en cet instant précis. Finir derrière les barreaux n’était pas une solution envisageable !

    Vivre en cage, être emprisonnée… Comment Reaver pourrait-elle un tant soit peu l’accepter ou, ne fut-ce, que l’imaginer ? Elle qui avait toujours grandi dans une atmosphère on ne peut plus libre et autonome ? Pourtant, on pourrait parler d’enfermement lorsqu’elle était enfant. Emmurée entre les bâtisses d’un orphelinat de Corellia. Une rejetone, un rebus qui avait atterrit là dès son plus jeune âge, sans nom, sans identité… Seul un ‘Reaver’ qui fut le pseudonyme choisit pour l’identifier parmi la masse des autres enfants ayant pu connaître le même sort qu’elle. Une enfance passée tant dans les rues que sous la surveillance d’éducateurs aussi laxistes que désintéressés. Leur boulot ? Simplement s’assurer qu’aucun des garnements ne tombaient malades ou ne perdait la vie dans un acte inconsidéré. Autrement dit, un détachement total de ce qu’ils pouvaient faire et, notamment, de ce que pouvait faire Reaver de ses journées pour ‘s’occuper’. Et le programme de ces journées ? De l’exploration, des jeux en tout genre avec ses petits congénères et quelques chapardages dont elle ignorait l’importance ou la gravité. C’était une existence sans barrière, sans barreaux, juste la liberté !
    Pourtant, ce petit théâtre idyllique sembla prendre fin le jour de l’arrivée des Broomslang. Un couple d’une trentaine d’années et déjà parents d’un enfant, Drake. La mère Broomslang connu de multiples complications durant son accouchement ne lui permettant plus de concevoir la vie en son être. Un triste constat qui amena ce trio familial un matin pluvieux aux portes de l’orphelinat. Etonnement, ce ne furent pas réellement eux qui choisirent Reaver mais d’avantage leur fils. Il en avait dix, elle en avait sept… Mais dès que leurs regards se croisèrent, c’est comme si un lien de fraternité se voulait déjà présent et inébranlable. Il y avait une forme d’attirance spirituelle et de compréhension implicite qui ne les détachait plus du regard de l’un et de l’autre. Un fait étrange, certainement unique et qui ne se produirait certainement plus jamais, mais suffisant pour que le choix des parents se porte sur la jeune fille qui découvrit dès ce jour une vie à la fois différente et similaire à ce qu’elle connaissait.

      Reaver – Drake, par ici !


    Alors qu’elle devançait son aînée, notre amie coupa nette le chemin de sa course pour bifurquer sur une ruelle à sa droite. Une ruelle encombrée de différents détritus et de grillages relativement handicapants pour une bonne progression. Fort heureusement, la tendance casse-cou de Reaver mêlée à une certaine agilité naturelle lui permettait de grimper et d’escalader ce genre de problèmes sans trop de difficultés. La seule difficulté en cet instant ? Tenir la distance, tenir bon et ne pas réduire son rythme. Elle n’était pas aveugle, ni même idiote… Une jeune fille d’à peine dix-neuf ans ne pouvait très certainement pas rivaliser avec la condition physique d’un militaire de carrière. Son souffle devenait de plus en plus court, elle serrait la mâchoire en signe de combativité envers ses limites… Elle ne cessait de penser à une mort inévitable si elle ne bougeait pas suffisamment ses fesses pour s’aider à tenir le coup. Pourtant, ce n’est pas toujours l’essentiel dans ce genre de configuration. Et oui, il faut aussi savoir accorder de l’importance au hasard, au destin et à ce que l’on connait tous un tant soit peu sous l’appellation de ‘chance’ et de ‘malchance’ !

      Reaver – Une Moto-Jet ! Voici notre ticket de sortie frangin !
      Drake – T’as raison, rajoutons ça à la liste de nos infractions…
      Reaver – Si on doit être accusé de complots terroristes ou d’espionnage industriel, cet emprunt forcé est le cadet de mes soucis !

    La chance ? Elle en avait eu depuis son entrée dans la famille Broomslang. Car, oui, Reaver pouvait se féliciter d’atterrir dans une famille pour le moins particulière et un brin marginal. Se voulant toutefois avant toute chose entièrement libre ! Une liberté à l’image de cette idéologie familiale qui ne s’encombrait aucunement d’idéaux politiques ou commerciaux, ne voyageant de manière nomade qu’au rythme de ses besoins et de ses envies. Une douce anarchie contrôlée et partiellement réactionnaire, purement et simplement. La foi des deux parents en une quelconque république, en une quelconque alliance ou autorité juridique que ce soit tomba en désillusions de par l’actualité galactique et, plus particulièrement, dans l’avènement d’une seconde guerre civile qui n’aurait pas dut exister. Des déceptions, des désillusions qui les amenèrent sur la route du libre-arbitre le plus total et dans cette transmission de leur perception et de leur idéologie à leurs deux enfants. Un choix ridicule ou judicieux ? Chacun est libre d’en avoir son avis sur la question ! Mais, ce que pourrait vous certifier Reaver, c’est que sans ce rituel existentiel, elle n’aurait certainement pas visité tant de villes, de planètes durant sa jeune existence. Un schéma qui se répercuta le jour de leur départ, à elle et Drake, alors qu’ils décidèrent de se lancer eux-mêmes dans la vie active au travers des routes et des chemins au cœur de cette galaxie alors en guerre, alors en trouble…

    Fonçant à travers les rues de Muunilist, Drake restait solidement accroché à la taille de sa frangine pendant que celle-ci se frayait un chemin de droite à gauche suivant les aléas de la circulation en présence. Si une Moto-Jet représentait leur espoir, ce fut très certainement sans compter sur la sécurité impériale qui les prit rapidement en chasse à l’aide de véhicules, certes similaires, mais plus rapides et armés en conséquence pour l’occasion. Jouant d’une acrobatie à l’autre, Reaver tenta vainement toute nouvelle idée instantanée pour semer leurs poursuivants. Une tentative résonnant presque sous la lueur d’un échec mortel lorsque l’une des salves écarlates vint s’abattre sur l’arrière de son véhicule. Déstabilisée sous la violence du choc, elle dut manœuvrer subtilement et rapidement pour ne pas perdre le contrôle de son jet. Néanmoins, les impériaux n’en démordirent pas, redoublant même d’une confiance insolente !

      Drake – Reaver, je dis ça, je dis rien mais… Va falloir penser à foutre le camp d’ici. On arrive dans un cul de sac !
      Reaver – Ne t’en fait pas et accroche toi, ça risque de secou…

    Alors qu’elle avait déjà prévu la suite des évènements, sa voix se coupa brusquement alors qu’elle tenta d’actionner à plusieurs reprises les aérofreins de la Moto-Jet. Rien, aucune réaction, si ce n’est des étincelles et des grésillements au niveau de l’arrière du moteur.

      Drake – Qu’est-ce qu’il y a encore ?
      Reaver – Ca répond plus ! Ils ont bousillé la commande de freinage et… et ces foutues commandes s’enraillent !
      Drake – Bordel, trouve quelque chose où on se fait ratatiner…
      Reaver – Saute !!!!

    Cria-t-elle alors que le jet se rapprochait dangereusement du cul de sac formé par les bâtisses de ces nombreux bâtiments. S’assurant que son frangin ait le temps de se sauver les miches, elle le poussa en premier lieu avant de sauter immédiatement à sa suite. Un saut périlleux, dangereux et au sein duquel aucun d’entre eux ne sorti indemne. L’explosion les projeta plus loin que prévu dans la puissance de leurs sauts. Le corps de Reaver lui semblait chaud, brulant et atrocement lourd. Elle était engourdie de partout, n’arrivant plus à bouger l’un de ses bras sans une extrême et profonde douleur. Des bras recouverts de sang et de fines traces de brûlures. Une vision peu rassurante, inquiétante et effrayante dont la force n’égala pas celle qui vint paralyser le regard de Reaver…
    Là, à quelques mètres d’elle à peine, le corps de Drake, entièrement brûlé par le souffle de l’explosion et gisant sans vie sous un morceau de carcasse de l’appareil. Reaver tendit une main, rampa difficilement sur le sol pour essayer de venir à lui, de se rapprocher de lui. Des voix obscures, des voix inaudibles résonnèrent autour d’elle. L’ambiance était atrocement douloureuse et éprouvante, des larmes de rage et de détresse commencèrent à glisser silencieusement sur ses joues. Il fallait qu’elle le rejoigne…

      Soldat Impérial – Ramassez-moi ça et emmenez là au centre de détention.

    C’est sous l’expression de ses paroles totalement déformées dans son audition que Reaver effleura du bout des doigts le bras de son frère. Un choc douloureux s’abattit sur sa tête, tout devint sombre, sa main retomba. Le noir, le néant, plus rien n’existait… Une journée bien étrange et remplie d’imprévue qui menait notre amie sur une route incertaine… Mais quelle que soit la destination de cette dite route, ce dont on pouvait être persuadé, c’est que sa véritable aventure ne faisait alors que commencer… !


Liste des attributs du personnage

Spoiler:
 


Liste des talents du personnage

Spoiler:
 


A propos du joueur

    Nom, surnom : Anar
    Âge : 25
    Un discours ? : Il est bon de pouvoir renouer avec un forum répondant au principe d'un MJ omniprésent et à même de nous faire partager de bonnes vieilles partie dignes de celles que nous vivions autour d'une table chaleureuse ! L'idée me plait, me séduit tout simplement !!!

    Quels projets pour votre personnage ? :
    Dans l'absolu, je souhaiterais que l'aboutissement de Reaver en arrive à une place de piloté émerité dans une faction de pilote de chasse d'Elite au sein de l'Alliance Galactique. Toutefois, tant pour le plaisir du jeu et de ce besoin naturel de pimenter le tout, j'envisage d'abord une évolution psychologique et idéologique dans les premiers pas de son histoire avant d'en arriver (en croisant les doigts) à côtoyer d'une façon ou d'une autre les forces militaires de l'Alliance pour s'y forger une place. Et, de là, pouvoir jouer de toutes les erreurs pouvant être commises et de leurs conséquences tout en alternant cela d'un avancement réel et concret tant sur le plan personnel et professionnel.

    Autrement dit, tout cela pourrait se résumer en du pilotage, du suspens, du relationnel... Un bon mélange pour de la fiction mdr !

    Vous avez découvert SW:H : Via une demande de partenariat sur 'Les Enfants de la Force'

    Des remarques ? : J'espère réaliser les choses convenablement et je tâcherai de ne pas trop traînr pour la réalisation complète de ma fiche ^^


Notes du modérateur

    Quelques fautes de français, mais il y a du contenu, et le background immédiat est très développé. Le personnage est bien compris. Je valide. Smile


Dernière édition par Reaver Broomslang le Sam 12 Nov - 20:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 9:24

    Salut à toi Anar !

    Voilà un personnage qui promet de mélanger atypique et classique avec brio. Je suivrai l'avancement de ta fiche avec un grand intérêt. Smile

    Concernant ses projets, j'ignore sa biographie, mais, si elle est née et vit sur Corellia, alors les choses pour son entrée dans les Forces de Défense de l'Alliance Galactique risquent d'être passablement compliquées.
    Pour les détails, consulter l'histoire des Cinq Mondes et de la Confédération, que je devrais poster sous peu dans l'encyclopédie pour te filer un coup de main. Wink

    Je crois qu'il ne me reste qu'à te souhaiter la bienvenue, et bonne chance dans la complétion de ta fiche ! Very Happy

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 13:50

    Bonjour la Force Very Happy !

    Merci pour ton accueil et ton avis concernant le personnage ^^
    Je vais essayer en tout cas de le rendre un minimum attrayant et intéressant ! Je travaillerai sur la fiche ce week-end, en espérant pouvoir la terminer pour demain soir idéalement Wink

    En ce qui concerne le point soulever, à vrai dire j'ai conscience que cela soit plus que compliqué dans le terme de l'évolution. Telle est la raison pour laquelle j'ai déjà réfléchi à quelques idées de mise en place pour le jeu et autres car, je vois bien cette intégration pouvoir se réaliser tant par le biais du hasard que de celui des épreuves prévues ou non. Car, je t'avoue que j'adore tout autant la complexité que les évolutions intéressantes en terme de rp, voir parfois impossible ou inattendue ^^ Bien que j'ai conscience que le rang de pilote ne sera pas pour autant pleinement accessible. Mais, dans l'absolu, c'est ce que je vise sur le long terme en tout cas =) Le tout en ayant bien conscience qu'il faudra du travail pour en arriver là Very Happy

    Toutefois, si cela peut réellement poser problème ou créer un conflit, je modifierai si besoin est Wink !
    Par ailleurs, je voulais en profiter pour te demander si, en terme de background, il était préférable de s'arrêter aux planètes renseignées ou bien si l'on pouvait exploiter les systèmes visités dans les films et dans l'univers étendu ?

    Encore un grand merci à toi en tout cas Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 16:07

    Concernant tes projets, garde-les, c'est excellent. On verra en temps voulu comment faire ça, quitte à faire intervenir Wedge Antilles à terme. Laughing

    Et concernant les planètes/organisations exploités, tu n'as pas de restrictions. Je remplis l'encyclopédie à mesure que les choses sont découvertes/abordées/parcourues. Le seul truc, c'est de faire gaffe à ce que tu abordes existe toujours en 45, et que le monde n'a pas été ravagé/détruit par les guerres. Razz

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 17:23

    Oh, ce cher Wedge, mon héros number one (aa)
    Non, je ne suis absolument pas en admiration devant l'escadron Rogue voyons Razz Mais, c'est bien noté, je garde tout cela bien au chaud alors ^^

    Merci beaucoup pour les petites précisions, j'ai tout ce dont j'avais besoin pour me lancer dans ma rédaction ! C'est bien gentil à toi, encore merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 17:24

    Je t'en prie. Bon courage à toi surtout. Smile

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 20:06

    Merci beaucoup Very Happy

    Sur ce, je pense avoir terminer ma fiche ^^
    En espérant que la lecture se veuille agréable et que le tout se voudra un tant soit peu correct et acceptable Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:42

    C'est vu et lu. Malgré quelques fautes de français qui auraient fait grincer des dents mes profs du supérieur, ça me paraît clair. Le rapport médical circonstancié me semble juste limite, mais c'est pas grave, ça me donne de la matière à exploiter. Razz

    Donc, Reaver commence dans les geôles impériales de Muunilinst. T'es sûre de toi ?

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:46

    Désolé pour les petites fautes, d'habitude j'ai mon correcteur sous la main mais, ne t'en fait pas, je renforcerai la vigilance pour les sujets à venir ^^

    Effectivement, je suis sûr et certain Very Happy
    Un jeu de rôle sans difficultés n'est pas un bon jeu de rôle Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:50

    Je demande ça parce que l'Empire va tout lui prendre, huh ? Tu paries gros. On peut toujours imaginer un pécule perso qu'elle pourrait aller chercher plus tard, mais ton personnage n'aura rien à part l'uniforme gracieusement donné par les autorités. Wink

    A la limite, tu vois, ce qui m'inquiète encore plus, c'est la tournure que pourrait prendre l'interrogatoire ... silent

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:54

    Eh bien, pour être franc avec toi, je n'attache jamais de grande importance au pécule de départ ^^ Mais, effectivement, nous pouvons imaginer un petit compte sur le côté ou une réserve personnelle, je laisse cela à ton entière appréciation Very Happy

    Ben, j'avoue que je risque gros mais je n'aime pas la facilité. Et puis, je n'ai jamais eu l'occasion de pouvoir prendre un tel départ donc, je préfère tenter ma chance pour une fois (aa)


Dernière édition par Reaver Broomslang le Sam 12 Nov - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:56

    Hahaha ! Au pire, Reaver inaugurera la section des personnages décédés ... Surprised

    Quoi qu'il en soit, si ça te va, ça me va. La fiche de personnage est en règle, la feuille de route également. On peut commencer à parler de ta première partie dès que tu le sens, dans la section de préparation. Smile

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
Reaver Broomslang

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 32

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Pas encore évalué
Points de vie:
20/50  (20/50)
Holocrons: 2

MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   Sam 12 Nov - 21:58

    Mais euh... xD
    Médisante Force va Razz

    Si tout est en ordre, alors j'en suis ravi Very Happy
    Je vais aller de ce pas discuter de ma première partie alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reaver Broomslang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reaver Broomslang
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fable : Reaver : Le pirate immortel
» Nouveauté Forge World
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Rapport de Bataille table #3 en cours
» Moto FW, commenter aimanter son stompa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : l'Héritage :: Personnages :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: