AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte galactique général

Aller en bas 
AuteurMessage
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: Contexte galactique général   Jeu 3 Nov - 17:02

An 45 après Yavin / An 65 de l'Empire

Il y a bien longtemps, dans une Galaxie lointaine, très lointaine ...

Dans toute la Galaxie, les répercussions de l'invasion Yuuzhan Vong sont encore fortes, et seul l'Empire, son territoire ayant été largement épargné, dispose encore d'une situation qui ne soit gangrenée par le coût des reconstructions. Avec la Seconde Guerre Civile Galactique et la répression sanglante des révoltes d'esclaves récentes, l'Alliance Galactique a nourri l'image d'un pouvoir autoritaire, une sorte d'Empire Galactique déguisé.

Les anciens repères sont brouillés, l'Alliance Galactique a perdu une grande partie de son pouvoir, et cherche à calmer les ardeurs de tous tout en ne réussissant qu'à en faire naître de nouvelles. L'Empereur Fel, dans ses récentes déclarations, a, quant à lui, déclaré de nouvelles mesures en faveur des minorités, et une aide sociale gratuite prochaine à tous les nécessiteux de la Galaxie, abandonnés par nombre d'états au bord du gouffre financier.

Les diplomates impériaux se sont déjà activés aux frontières de l'Empire. L'Alliance, qui s'était concentrée sur ses programmes de terraformation, n'avait pas réalisé l'ampleur de son déficit de popularité, et l'ancienne entente fragile a fini par céder. Une guerre des ombres a commencé, et les frontières se sont refermées. Une guerre froide a démarré. Et, au sein de l'Alliance Galactique, les mécontents, à la tête desquels la Confédération, empêchent les plans de l'Alliance d'aboutir, et l'Empire d'être endigué.

C'est une époque de grands bouleversements. Les opportunités sont infinies, et quelques inconnus se préparent à essayer d'en profiter, pour devenir, peut-être, les nouveaux héros de la Galaxie.



  • Politique

      La Fédération Galactique des Alliances Libres (Alliance Galactique) est la puissance galactique majeure depuis dix-sept ans. Proclamée pour remédier aux lacunes de la Nouvelle République, c'est un état présidentiel. Il a, pendant dix ans, maintenu l'ordre et la stabilité et favorisé une reconstruction dynamique. Jusqu'à récemment, l'Empire était membre de l'Alliance, comme allié autonome, comme un grand nombre d'états, comme le Secteur Corporatif, l'Ascendance Chiss, le Consortium de Hapès, ou l'Espace Hutt.
      L'Alliance Galactique connut de nombreux bouleversements ces cinq dernières années. Jacen Solo, grand Jedi, personnage important de l'Alliance, a basculé du côté obscur à la faveur des contestations de la Confédération, groupe de mondes membres dynamiques souffrant du poids économique de la reconstruction et de l'importance de la centralisation du pouvoir. Darth Caedus a supprimé le Chef de l’État et fondateur Cal Omas et soumis l'Alliance à l'aide de la Garde de l'Alliance, police politique qu'il avait fait créer et dont il s'était vu attribuer le commandement. Éliminé par sa sœur, Jaina, au terme de terribles combats, il fut remplacé par Natasi Daala sans élections. Daala mena une politique de réunification en jouant sur son image de libératrice et de leader du combat contre Caedus. En 43 après Yavin, une révolte d'esclaves partie de Klatooine ne tarda néanmoins pas à embraser l'ensemble de l'Alliance Galactique, qui avait été très peu regardante sur la question. Daala fit mater les révoltes dans le sang en employant des mercenaires mandaloriens, et tenta de supprimer le Nouvel Ordre Jedi, qui s'était dressé contre elle. Lorsqu'elle demanda à Jagged Fel, Chef de l’État autonome impérial, de lui envoyer ses stormtroopers pour régler la question, il prit la décision de quitter l'Alliance. Daala perdit ainsi presque tous ses appuis, et fut renversée peu de temps après.
      Le triumvirat temporaire leva le bannissement des Jedi et mit fin à l'esclavage. Après la stabilisation de la situation, sa dissolution donna lieu à des élections. La sénatrice de Qaras, Rorari Kem, dite Rori, ancienne meneuse des révoltes d'esclaves de son monde, fut élue sans surprise Chef de l’État, avec la promesse de ramener la paix.

      Mais l'indépendance de l'Empire Fel avait déjà mis le feu aux poudres. Pendant que l'Alliance Galactique se dépêtrait dans ses problèmes sociaux et électoraux, Jagged Fel avait reçu les pleins pouvoirs, s'était fait nommer Empereur, souverain à vie, et avait conçu une vraie dynastie. Très populaire, il s'était approprié le succès économique et social de la renaissance impériale, et s'était donné l'image d'un souverain strict, mais bienveillant. Ses armées et son peuple derrière lui, il avait lancé des mesures destinées à profiter de la faible popularité de l'Alliance. Ses diplomates provoquèrent de vifs remous aux frontières, tandis que la Mission Impériale, organisation humanitaire, était créée et devait démarrer ses activités sous peu. Le programme Victoire Sans Guerre tranchait avec l'image classique de l'Empire, et sema le doute dans les esprits : se pouvait-il que l'Empire soit, après tant d'épreuves et de guerres, devenu l'état dont la Galaxie avait besoin pour retrouver la stabilité ? Rien n'était moins sûr, mais la propagande porta ses fruits.
      L'Alliance Galactique prit des mesures radicales pour faire cesser l'expansion impériale. Bien que populaire, Rori se montra bien plus dure et radicale qu'on se l'imaginait, et les Jedi commencèrent à nouveau à craindre pour l'avenir. Une guerre froide venait de démarrer entre l'Alliance Galactique et l'Empire Fel, et une guerre entre ces deux puissances pourrait bien être la goutte d'eau qui entraînerait la Galaxie dans les abysses.

  • Économie

      Bien que soumis à un blocus de l'Alliance, l'Empire Fel est l'état le plus dynamique à l'heure actuelle. Sa capitale, Bastion, est reconstruite comme une forteresse sécurisante, et attire, malgré sa position très excentrée, une population toujours plus nombreuse. Sous sa tutelle, l'Empire dispose des banques de Muunilinst, des chantiers spatiaux de Yaga Minor, du tibana de Kril'dor, des centrales de Mygeeto, du carrefour de Borleias ...

      L'Alliance Galactique possède de nombreux mondes et une multitude d'alliés, avec lesquels elle a des rapports commerciaux réguliers et croissants, mais elle souffre du poids de la reconstruction et des instabilités internes. La Seconde Guerre Civile a définitivement mis au plus bas sa crédibilité et la confiance qu'on lui accordait. La défiance envers l'autorité centrale est au plus haut, et les investissements publics, coûteux pour les membres, les alliés et leur contribuable, sont le principal moteur de l'économie.
      Dans l'espoir de relancer un jour cette machine grippée, l'Alliance s'est lancée dans le Projet Ossus, du nom du monde jedi réhabilité par terraformation. L'Alliance a promis que, dans cent ans au plus tard, les premiers mondes à avoir souffert de contaminations biologiques ou bactériologiques, du fait des Yuuzhan Vong ou non, retrouveraient leur splendeur originelle. Fer de lance de la propagande alliée, ce projet est devenu son principal atout, car l'ambition véhiculée est telle qu'elle unit les acteurs économiques autour d'elle. A mesure que les premiers résultats se feront voir, Coruscant espère voir la confiance et l'optimisme remonter.

  • Militaire

      Avec pas moins de cinq flottes d'intervention et une force militaire plus évoluée et plus puissante que celle de l'Empire Galactique, l'Alliance Galactique est de loin la plus grande puissance militaire qu'on ait vu. Sa Force de Défense est déjà énorme, mais elle compte aussi sur des forces locales, dont celles du Consortium de Hapès, qui constituent, à elles seules, de 10 à 20% du total des forces combinées de l'Alliance. Cet éparpillement est néanmoins aussi son premier problème. Bien que ses forces propres puissent engager n'importe quel ennemi, elles dépendent largement de leurs alliés pour pouvoir vaincre. L'entraînement laisse globalement à désirer en-dehors des forces spéciales, et les troupes alliées et étrangères se montrent parfois plus professionnelles.
      Depuis cinq ans, la Confédération a, en outre, la mainmise sur quelques-unes des principales flottes locales, dont celles de Fondor, Corellia, Commenor, de l'Espace Bothan, de l'Espace Hutt, et du Secteur Corporatif. Le Consortium de Hapès a, en outre, retiré son soutien à Coruscant lors de la dernière guerre, et Tenel Ka Djo, ancienne compagne secrète de Darth Caedus, nourrit un grand scepticisme à l'encontre de l'Alliance. Les Jedi, dont elle est membre honoraire et un grand défenseur, refusent, quant à eux, de prendre parti.

      L'Empire Fel dispose quant à lui de garnisons toujours dissuasives, des forces de conscrits galvanisés, qui maintiennent l'ordre et la sécurité. Les Renseignements Impériaux veillent à ce que rien n'échappe aux militaires et aux dirigeants, et imposent un contrôle discret, mais total, sur les populations impériales et étrangères. Les stormtroopers ont été réorganisés comme forces d'élite et d'intervention de l'Armée Impériale. La Marine Impériale, bien qu'ayant perdu de sa superbe, dispose toujours de nombreux destroyers stellaires, et de croiseurs performants.
      L'Empire dispose, en outre, de nombreux leviers potentiels, comme le soutien de Turr Phennir, Chef de l’État de la Confédération, ou celui des Jedi et des Hapiens, via la personne de Jaina Solo, qui est très proche de Fel, ou même encore celui des Chiss, dont Jag fut un ami et presque un compatriote.

  • Banditisme

      Le Soleil Noir n'est aujourd'hui plus qu'un souvenir, même si des rumeurs font état d'une réorganisation. Démantelé il y a 21 ans par la Nouvelle République, le puissant syndicat du crime a laissé place à une cohue de barons et de cartels tous plus ambitieux et éphémères les uns que les autres. Une des valeurs sûres, bien que non officielle comme toujours, reste celle des kajidics hutt, qui trouvent tout moyen de prospérer honorable. Les groupes de pirates sont légion, ainsi que les contrebandiers. Malgré leur interdiction récente, les esclavagistes restent prospères.
      Une des organisations à avoir pris de l'importance depuis vingt ans est le Syndicat Tenloss, qui a profité des marchés laissés libres par le Soleil Noir pour se créer une nouvelle puissance. Agissant le plus souvent par le biais d'intermédiaires ou de partenariats, ils n'en sont pas moins extrêmement puissants, et aujourd'hui présents sur presque tous les marchés parallèles et illégaux de la Galaxie. Ils fabriquent leurs propres armes et vaisseaux, et, s'ils restent discrets, ils n'hésitent jamais à se débarrasser des gêneurs grâce à leurs chasseurs Frelon.
      Quant au Consortium de Zann, qui a un temps fait parler de lui, il est resté bien silencieux après son opération sur Kuat, et on n'a enregistré aucune activité de sa part. Bien entendu, les spéculations sur leur butin à bord de l'Eclipse allaient bon train à l'époque, et il est possible qu'ils attendent seulement leur moment pour opérer.
      La Galaxie est peu sûre actuellement, principalement en raison de la misère, qui facilite l'activité des bandits, conspirateurs et criminels, mais aussi, justement, parce que les criminels sont désunis et constamment en conflit. Il n'y a pas de guerre de gangs généralisée, et ce serait impossible au vu de l'étendue de la plupart des groupes actifs, mais elles sont régulières, à un endroit à la fois ; courtes, meurtrières, locales, impossible à mater ou prévenir pour les autorités. L'insécurité est grande, et, aujourd'hui, plus personne ne se sent à l'abri. C'est une période idéale pour les criminels qui souhaitent accroître leur contrôle des populations et leurs capitaux, en offrant leur bienveillante protection rémunérée. Ce fléau, bien que compris et connu de l'Alliance Galactique, la gangrène un peu plus chaque année, laissant la voie libre à une justice sous pression, de plus en plus violente et malaimée.

_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
 
Contexte galactique général
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi Galactique I
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Grande Aventure galactique de paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : l'Héritage :: Intégration :: Contexte et actualités galactiques-
Sauter vers: