AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Jeu / Stratégie] Act of War

Aller en bas 

Act of War ...
... une tuerie !
0%
 0% [ 0 ]
... j'ai aimé.
100%
 100% [ 1 ]
... ça m'a plu.
0%
 0% [ 0 ]
... m'a intéressé.
0%
 0% [ 0 ]
... m'a déplu.
0%
 0% [ 0 ]
... m'a filé la cagne !
0%
 0% [ 0 ]
... jamais joué.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
La Force
Admin
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : Tout autour de vous et en vous

Holofiche de personnage
Appréciation générale (La Force): Je suis géniale !
Points de vie:
0/0  (0/0)
Holocrons: ∞

MessageSujet: [Jeu / Stratégie] Act of War   Ven 25 Nov - 23:56



Développeur : Eugen Systems
Distributeur : Atari
Style : Stratégie temps réel / moderne

Date de sortie : Mars 2005 & Mars 2006
Campagne : Oui
Jeu libre : Oui
Multijoueur : Oui

Note personnelle : 8/10


    Act of War (en) : Acte de guerre (fr), causus belli.
    Action par laquelle un individu physique (citoyen, état, organisation, entreprise ...) entraîne de facto le déclenchement d'un conflit officiel entre sa victime et lui.

    Les scénarios de Act of War, écrits avec l'aide d'un capitaine retraité de l'Air Force, plongent les joueurs dans un futur proche. Le joueur y incarne le Major Jason Richter, un officier de l'armée des États-Unis versé dans les opérations secrètes de frappe rapide.

    Dans Direct Action, le monde est plongé dans une crise économique due à un choc pétrolier apparemment insoluble. Mais plusieurs entreprises semblent organiser la récession à desseins pour engranger des bénéfices considérables. Quelles pourraient bien être leurs raisons ? Le Consortium allait bientôt se dévoiler et le révéler au monde, après être tombé entre les mains d'un magnat du pétrole mégalomane. La Task Force Talon, créée tout récemment et bénéficiant des matériels les plus évolués et secrets de l'armée américaine, allait avoir la tâche difficile de sauver le monde d'un complot visant ni plus ni moins à faire chuter tout ordre établi.

    Dans High Treason, situé trois ans après les évènements, les États-Unis sont victimes de plusieurs attentats visant à déstabiliser la course à l'investiture présidentielle. Après la disparition d'un des candidats favoris et la mort du président, Richter, ses hommes, et ses amis, sont accusés de haute trahison et contraints de fuir. Sans le savoir, ils allaient alors se lancer dans une course contre la montre de trois jours contre leur vieil ennemi, le Consortium. S'ils échouaient, l'ennemi pourrait bien, cette fois-ci, prendre le contrôle des États-Unis et déclencher une terreur bactériologique mondiale.

    Le principe de jeu est relativement classique : les unités sont acquises grâce aux dollars issus de l'extraction du pétrole, de transferts de fonds ou de l'accumulation de prisonniers. Le gagnant est celui qui détruit les autres et survit.
    Si Direct Action est essentiellement tourné vers le sol et l'utilisation de moyens aériens, High Treason introduit la possibilité de construire des navires de guerre : frégates, croiseurs, sous-marins. L'extension introduit aussi de nombreuses nouveautés, parmi lesquelles de nouvelles unités terrestres (Future Force de la TFT, IEM US ...), de nouvelles technologies et un concept d'utilisation révisée des bonus.
    High Treason introduit aussi le concept des mercenaires, assez fun et pratique, quoique coûteux.




Factions :

  • US : L'Armée des États-Unis est la première puissance militaire mondiale. Cette faction dispose d'un bon équilibre entre coûts et puissance de feu, mais manque de moyens spéciaux, ce qui en fait la faction moyenne par défaut.
    Ses marines se glissent entre les commandos et les soldats du Consortium, et l'US Army peut déployer de puissants chars M1 Abrams, des obusiers automoteurs M109 Paladin, et des MLRS M270. Les hélicoptères AH-64 Apache et les UH-60 Black Hawk sont un vrai atout, et la résistance des unités est en général très élevée. L'US Army utilise divers appareils d'attaque, dont des B-2 Spirit, ainsi que des missiles tactiques Tomahawk.
    Dans HT, l'US Army peut percer les lignes de défense ennemies à coups d'armes IEM. L'US Navy est représentée par des transporteurs LHD Tarawa, pouvant déployer des barges et des AV-8 Harrier, des destroyers Harleig Burke, lourds et multitâches, et des sous-marins d'attaque Los Angeles.

  • TFT : La Task Force Talon est une force spéciale des États-Unis. Elle bénéficie de matériels sophistiqués et de troupes d'élite. Coûteuses, les unités de la TFT allient puissance et technologie. La plupart son polyvalentes, et certaines furtives.
    Les commandos de la TFT sont extrêmement utiles dès le début d'une partie, car très efficaces, surtout pour prendre les caches d'argent. Dans HT, ils peuvent être améliorés en soldats Future Force, et deviennent meurtriers. Les unités les plus incontournables de la TFT restent néanmoins le Stryker et le Spinner, tous deux adaptés à une gamme de missions variée. La TFT abuse de ses V-44 furtifs, et peut déployer des chasseurs et drones furtifs. Son arme suprême est un obusier superlourd fixe, le Mjolnir.
    Dans HT, la TFT peut déployer une force navale de pointe, dont de petites frégates porte-hélicoptères super efficaces.

  • Consortium : Le Consortium a deux faces : la dissimulation et l'action à découvert, ce qui sont ses deux niveaux technologiques. Cet aspect le situe comme un entre-deux, entre la puissance brute américaine et la haute technologie de la TFT.
    En mode couvert, il utilise une infanterie de base plutôt pratique et peu coûteuse, mais peu résistante. Cet ennui est compensé par l'AMX-10, un char français de reconnaissance, rapide, et capable de nettoyer les couverts avec son canon de 105, et par les Tunguska, des blindés légers d'origine russe utiles contre les hélicoptères et l'infanterie. Une fois amélioré, le Mi-35 Hind est capable de retenir la plupart des unités ennemies de base.
    En mode dévoilé, le Consortium utilise une infanterie camouflée, déploie des tourelles railguns, ainsi que des véhicules furtifs : le Fennek à camouflage optique et le char Akula, lui aussi à camouflage optique. Ses YF-23 Black Widow sont polyvalents et furtifs. Dans HT, le Consortium peut aussi déployer des TU-160 Blackjack à bombardement en tapis ; monstrueusement efficaces en raid contre les bases ennemies.
    Comme on peut s'y attendre, le Consortium déploie un armement naval partagé entre force brute et discrétion. Ainsi, ses sous-marins Typhon côtoient des porte-avions furtifs extrêmement difficiles à repérer, et donc à empêcher de nuire, pour l'ennemi.




_________________
    « La taille importe peu. Regarde-moi ! Est-ce par ma taille que tu te mesures ? Et bien tu ne le dois pas ! Car mon alliée est la Force. Et c'est de mes alliés la plus puissante. La vie la créée, la fait grandir. Son énergie nous entoure, et nous relie. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute. Tu dois sentir la Force autour de toi, ici, entre toi, moi, l'arbre, la roche, partout. Oui, oui, elle est même entre le sol et le vaisseau. »

    • Yoda à Luke Skywalker, an 3 après Yavin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swheritage.forumgratuit.org
 
[Jeu / Stratégie] Act of War
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Introduction à la Stratégie Pokémon [5G]
» [Astuce] Métamorph 2 IV sans Safari et autres Tips sur l’élevage stratégique
» Les légendaires en stratégie
» [Guide] Initiation à la stratégie
» [Guide] La Reproduction et l'Élevage stratégiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : l'Héritage :: Hors jeu :: Discussions et jeux :: Informatique et jeux vidéo-
Sauter vers: